La Côte-Nord pourrait bénéficier de 3 M$ pour aider les proches aidants

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques

La Société Alzheimer de la Côte-Nord, en collaboration avec la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Côte-Nord et l’Agence de Santé et des Services sociaux de la Côte-Nord ont mis sur pied une série de rencontres sur la Côte-Nord entre différents organismes et Sylvie Grenier, directrice des opérations de la Société de Gestion pour le soutien aux proches aidants des aînés (L’APPUI).

Le but de ces rencontres, qui ont eu lieu à Baie-Comeau, Forestville, Les Escoumins, Sept-Îles et Havre-Saint-Pierre, était d’informer les organismes locaux préoccupés par le sort des proches aidants des aînés de la possibilité de créer L’APPUI Côte-Nord et de la procédure pour créer l’organisme régional. Un tel organisme pourrait avoir droit à un fonds d’environ 300 000$ par année durant dix ans, provenant du Fonds de soutien pour les proches aidants des aînés mis sur pied par la famille Chagnon et le gouvernement du Québec.

L’APPUI Côte-Nord ne donne pas de service directement auprès des proches aidants, mais finance des projets présentés par les organismes qui oeuvrent auprès de cette clientèle. Bien que le Fonds original a une durée de vie 10 ans, même si le penchant nord-côtier voyait le jour que dans deux ans, elle aurait droit ses sommes durant 10 ans. La directrice générale de la Société d’Alzheimer de la Côte-Nord, Maude Dupuis, estime que L’APPUI Côte-Nord pourrait voir le jour vers l’été 2012.

Plus d’une quinzaine d’organismes ont participé à la rencontre de Sept-Îles visant à mettre sur pied L’APPUI Côte-Nord.

Partager cet article