Institut d’enseignement de Sept-Îles : l’Académie Noir & Or prend forme

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Institut d’enseignement de Sept-Îles : l’Académie Noir & Or prend forme
Coordonnateur hockey à l’Institut d’enseignement de Sept-Îles, Louis-Philippe Canuel (à gauche) change l’orientation du programme pour les jeunes de première et de deuxième année du secondaire. Les habiletés individuelles et techniques seront le cœur de l’Académie Noir & Or. Sur la photo, l’homme de hockey est accompagné du directeur de l’IESI, Mathieu Brien.

Le développement individuel prendra toute la place chez les jeunes de première et deuxième années du secondaire de l’option hockey de l’Institut d’enseignement de Sept-Îles (IESI), en vue de l’année scolaire 2021-2022. Place à l’Académie Noir & Or.

Fini (ou presque) les matchs pour les hockeyeurs des deux premières années au sein de l’option de l’IESI. Le coordonnateur du programme, Louis-Philippe Canuel, travaillera avec eux sur la base, les habiletés individuelles, mais également tout ce qui entoure la vie de joueur, notamment l’importance de la nutrition, du sommeil et des autres sphères du quotidien.

«Tout ça pour faire en sorte qu’ils deviennent de meilleurs joueurs, de meilleurs étudiants, de meilleurs humains», souligne l’entraîneur, qui voit l’Académie un peu comme une école de hockey l’été, mais à l’année (scolaire) dans ce cas-ci.

On disait «ou presque» pour la fin des matchs, car Louis-Philippe Canuel n’exclut pas la possibilité que le Noir et Or de la catégorie benjamin prenne part à des tournois. C’est d’ailleurs la disparité au niveau des équipes de cette catégorie au sein du sport scolaire nord-côtier qui l’a amené à cette nouvelle orientation.

Évoluant en division 3 sur la Côte-Nord, la formation de l’IESI pouvait regrouper des joueurs pee-wee A et BB alors que le Husky de Jean-du-Nord pouvait être composé en bonne partie de joueurs AAA et BB. «Ça décourageait les jeunes et l’option en prenait aussi un coup», dit-il.

Avec cette nouvelle façon de faire, le coordonnateur s’attend à un programme homogène qui amènera les joueurs à se dépasser. «Ils ne pourront que s’améliorer individuellement. Pour le côté stratégique, ça appartiendra à leur équipe civile (hockey mineur)». Le développement des habiletés individuelles ne pourra qu’être bénéfique pour le collectif.

Les seules exigences pour les jeunes qui seront inscrits pour 2021-2022, qu’ils évoluent déjà au hockey, qu’ils soient disciplinés, qu’ils aient une belle éthique de travail et qu’ils veulent apprendre. «Ils se fixeront leurs propres objectifs. C’est de cette façon qu’ils deviendront meilleurs. Ils vivront la vie de joueur de hockey».

L’Académie Noir & Or, ce sera trois périodes sur la glace par cycle scolaire de cinq jours en plus d’une période d’entraînement hors glace supervisé par Alexandre Tremblay. Aucun changement n’est apporté à l’option hockey pour les étudiants de secondaire 3, 4 et 5 de l’Institut d’enseignement de Sept-Îles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires