Des employés fédéraux investissent le bureau de Marilène Gill

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
Des employés fédéraux investissent le bureau de Marilène Gill
Les fonctionnaires fédéraux déplorent les nombreux ratés du système de paie Phénix ainsi que les maigres augmentations salariales offertes par le gouvernement fédéral. (Photo : Le Nord-Côtier)

Des syndiqués de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) ont investis les bureaux de la députée fédérale Marilène Gill mercredi à Sept-Îles. Ils lui ont demandé son appui dans le dossier du système de paie Phénix et dans les négociations pour le renouvellement de leur convention collective.

Une trentaine de manifestants se sont ainsi entassés dans le bureau de circonscription de la députée, incluant des représentants de la FTQ et des Métallos venus pour les appuyer. Le tout s’est déroulé dans une ambiance calme et détendue.

Marilène Gill a écouté les doléances des employés du pénitencier de Port-Cartier et de Postes Canada avant de leur assurer son soutien.

«La prochaine semaine [où la Chambre des communes siègera], je vais poser une question en Chambre», a-t-elle promis.

De telles actions ont eu lieu simultanément à plusieurs autres endroits du Québec, dont notamment aux bureaux montréalais du premier ministre Justin Trudeau.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de