COVID-19 : Legault veut une meilleure répartition des équipements médicaux

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
COVID-19 : Legault veut une meilleure répartition des équipements médicaux
Le premier ministre François Legault a assuré que les mesures prises contre la COVID-19 au Québec fonctionnent bien, dans les circonstances.

Le premier ministre François Legault travaille présentement avec notamment son collègue de l’Ontario, Doug Ford, pour assurer une meilleure répartition des équipements médicaux afin qu’ils se retrouvent là où les besoins sont plus criants.

« On souhaite modifier la répartition des commandes reçues par le gouvernement fédéral », a lancé M. Legault lors de son point de presse quotidien. Pour l’instant, la répartition se fait selon le pourcentage d’habitants mais comme les grands centres sont plus touchés que les régions éloignées. « Dans les grandes villes comme Montréal et Toronto, c’est normal qu’il y ait plus d’équipements médicaux », a-t-il ajouté.

Quant à la décision de Washington d’interdire à la compagnie 3M d’exporter ses masques de type N95 en dehors des États-Unis, le premier ministre a déclaré croire « qu’on est serrés (dans les stocks), mais qu’on est capable de passer au travers. On aimerait recevoir des commandes en provenance des États-Unis, mais ça va être une guerre dure ».

François Legault a assuré que son gouvernement discutait d’ailleurs avec diverses entreprises de produire plus d’équipements médicaux au Québec et qu’à terme, « s’il y a une leçon qu’on tire de cette crise, c’est qu’on devrait être autonomes pour les besoins essentiels et l’équipement médical est un besoin essentiel ».

Dans l’immédiat, le premier ministre a fait valoir que jeudi, le Québec avait sept jours de réserve d’équipements médicaux « et là, on est à huit jours ».

Du simple au double

Pour ce qui est du nombre de décès (voir autre texte), M. Legault a voulu se montrer rassurant en soulignant « qu’on a beaucoup moins de décès ici qu’aux États-Unis, par million d’habitants, soit du simple au double. Ça veut dire que les mesures fonctionnent », a-t-il indiqué en ajoutant toutefois que « des milliers de vies sont en jeu, selon que l’on respecte ou non les consignes ».

Québec présentera mardi quelques scénarios de projection sur la propagation de la COVID-19. Les scientifiques travaillent présentement à élaborer ces projections, avec bien sûr le grand patron de la santé publique au Québec, le Dr Horatio Arruda.

Au passage, MM. Legault et Arruda ont rejeté pour l’instant la possibilité de déclarer la région de Charlevoix zone isolée, comme c’est le cas pour la Côte-Nord, mais rien ne dit que cette possibilité est exclue pour bien longtemps. Une fermeture de cette région peut donc éventuellement se produire.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de