COVID-19 : le milieu de la restauration doit s’adapter

Photo de Éric Martin
Par Éric Martin
COVID-19 : le milieu de la restauration doit s’adapter
Dans les Tim Hortons, dont celui du 810, boulevard Laure à Sept-Îles, on ne peut plus manger à table. Photo courtoisie

Les restaurateurs doivent emboîter le pas et se plier aux exigences du gouvernement Legault. Ils ont à faire preuve de beaucoup de créativité afin de minimiser l’impact de celles-ci sur leur chiffre d’affaires. En effet, ils se voient contraints, depuis le 15 mars, de réduire leur capacité d’accueil de 50 % et de maintenir une distance d’un mètre entre les clients afin de limiter la propagation de la COVID-19.

Le Pub St-Marc de Sept-Îles s’adapte aux mesures en place. Il n’est plus possible de manger sur place, mais ses gestionnaires offrent un service « take out ».

Les quatre restaurants Tim Hortons de Sept-Îles demeurent ouverts, mais il est interdit aux clients de s’asseoir dans leur salle à manger respective jusqu’à avis contraire. Ils peuvent prendre leur commande pour apporter ou passer au service au volant.

Aux Galeries Montagnaises à Uashat, on recommande également fortement aux clients de ne pas se regrouper dans la foire alimentaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires