Charles Paquet conclut sa saison avec une drôle de course!

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Charles Paquet conclut sa saison avec une drôle de course!
Charles Paquet dresse un bilan satisfaisant pour sa saison 2019 de compétitions qui a pris fin dimanche à la Coupe du monde de Saint-Domingue. Photo archives (Photo : Triathlon Canada )

Charles Paquet a bouclé sa saison de compétitions de triathlon dimanche avec la dernière Coupe du monde du calendrier 2019, celle de Saint-Domingue, en République dominicaine, une compétition forte en émotions et en chaleur. « Ç’a été une drôle de course! Tout ce qui peut te nuire pendant un triathlon est arrivé aujourd’hui (dimanche) », a résumé le Port-Cartois à Sportcom.

D’abord, la chaleur accablante a amené les organisateurs à devancer le départ de l’épreuve chez les hommes. Un coup parti, le Charles Paquet a eu maille à partir dans l’eau avec ses rivaux. « Dès le début, je me suis fait tabasser à la nage. Il y avait beaucoup de contacts et je me suis fait tirer les épaules à plusieurs reprises. Je me suis débattu, mais j’étais pratiquement immobile après 150 mètres. Disons que ça part assez mal quand tu as 1,5 km à faire! », a-t-il indiqué.

L’athlète membre du Rouge et Or de l’Université Laval ne l’a pas eu plus facile au vélo, voulant rattraper le retard. « Je me suis joint à un groupe pour essayer de rattraper les meneurs, mais nous étions vraiment mal organisés! Après deux tours, l’écart était de plus de trois minutes sur le groupe de tête, alors je savais que c’était pas mal fini », a-t-il poursuivi.

Paquet a tout donné lors de la course à pied, s’offrant le sixième meilleur chrono de la journée chez les hommes, pour conclure en 26e place, avec un chrono de 01 :43 :59, près de cinq minutes derrière le vainqueur, l’Américain Matthew McElroy.

« Je savais que c’était ma dernière course de l’année, alors je voulais me tester au maximum et avoir du fun! Il commençait à faire très chaud, mais j’ai bien géré mon hydratation et j’ai conclu la course sur une bonne note. Ce n’est pas le résultat que j’espérais, mais je ne m’en fais pas avec ça. Je sais que je vais me reprendre. »

Bilan

Le Port-Cartois a également dressé le bilan de sa saison, une saison où il a vu sa préparation retardé en raison de sa blessure au dos. Il n’a pu reprendre l’entraînement avec intensité qu’en février, mettant alors les bouchées doubles question de retrouver une forme optimale. « Quand je prends tout ça en considération, je pense que je peux être satisfait de ma saison. »

Il compte bâtir sur sa fin de saison, notamment son excellent résultat (16e place) à la Coupe du monde de Lima au Pérou (3 novembre).

« Je suis vraiment motivé pour l’année à venir! Ma forme est excellente, mais je sais que j’ai encore des choses que je peux améliorer. Mon plan est de participer aux Jeux olympiques de Paris 2024 et je vais mettre tous les efforts nécessaires pour y arriver », a-t-il conclu à Sportcom.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de