Le Drakkar battu par la dernière équipe au classement général

Par Louis-William Gagné 8:48 PM - 04 janvier 2023
Temps de lecture :

Le Drakkar commence son voyage dans les Maritimes par une défaite 4-3 contre les Seadogs. Photo capture d’écran

Les Sea Dogs de Saint John ont triomphé du Drakkar mercredi soir, par la marque de 4-3 en temps réglementaire.

En l’absence du meilleur pointeur en raison d’une suspension et de l’échange de quelques vétérans chez les Sea Dogs, on se serait plutôt attendu à une meilleure prestation du Drakkar, qui avait les jambes fraîches pour ce premier match d’une série de trois dans les Maritimes.

Le Drakkar est toutefois incapable de suivre la cadence imposée par Saint John dès le début de la partie. Le gardien Olivier Ciarlo est attaqué à plusieurs reprises et les locaux distancent rapidement le Drakkar au chapitre des lancers, récoltant un impressionnant total de 24 tirs cadrés en première période seulement.

Les Sea Dogs bénéficient du premier jeu de puissance du match vers le milieu du premier vingt et profitent de l’occasion. Le letton Eriks Mateiko, posté à la droite du filet saisit un retour de lancer et brise la glace. Baie-Comeau réplique quelques minutes plus tard par l’entremise de Charles-Antoine Lavallée, qui fait un long détour en zone offensive avant de battre le gardien avec un lancer dans la circulation.

Les insuccès du Drakkar en désavantage numérique depuis quelques matchs se poursuivent, puisque les Sea Dogs marquent à nouveau lors de leur deuxième opportunité; Sam-Luca Thiffault est crédité du but.

Baie-Comeau réussit toutefois à créer l’égalité en fin de période. Justin Poirier utilise sa vitesse pour saisir un lobe en zone adverse et se présente seul devant Shingarov. Celui-ci fait l’arrêt, mais Félix Gagnon ramasse les ordures et fait 2-2.

Les Sea Dogs reprennent cependant les devants dès les premières minutes du deuxième vingt. Le long tir de la ligne bleue de Jared Cosman bat Ciarlo côté gant, avec de la circulation devant lui.

Quelques instants plus tard survient un incident en zone du Drakkar. Charlie Fink est frappé lourdement par Vincent Desponts. Il écope d’une punition majeure et d’une extrême inconduite de partie pour mise en échec à la tête. Plus de peur que de mal pour Fink, qui a poursuivi la rencontre.

Avec exactement 6 minutes à faire à l’engagement, le défenseur Nate Tivey inscrit son premier dans la LHJMQ et double l’avance de son équipe, suite à un revirement du Drakkar dans sa zone. Encore une fois, Ciarlo est battu avec un mur de joueurs devant lui.

En début de troisième, Justin Poirier profite d’un rebond de la bande. Bien qu’il est partiellement en déséquilibre, il réussit à trouver la mince ouverture pour battre le gardien Shingarov et rapprocher les nord-côtiers à 4-3.

Baie-Comeau connaît sa meilleure période en troisième, tentant de créer l’égalité, mais les Sea Dogs tiennent bon et remportent la partie en temps réglementaire.

Le Drakkar disputera son prochain match demain à Charlottetown, face aux Islanders.

En bref:

Les unités spéciales continuent de faire mal au Drakkar. En plus de donner plus d’opportunité à ses adversaires qu’ils en ont, les nord-côtiers en arrachent par les temps qui courent en désavantage numérique. Au cours des 5 derniers matchs, ils n’ont pu survivre que 9 fois en 22 occasions, pour un très maigre 40,9% d’efficacité.

Justin Poirier ayant marqué son 14e de la saison, il est maintenant au deuxième rang des buteurs à l’âge de 16 ans chez le Drakkar. Le record est de 25, détenu par Benoit Mondou.

Partager cet article