Ils offrent des épiceries à des étrangers pour Noël

Par Marie-Eve Poulin 6:00 AM - 21 Décembre 2022
Temps de lecture :

Billy-Jack Mckenzie et sa sœur Sabrina ont fait preuve de générosité en donnant au suivant pour Noël. Photo courtoisie

Sabrina Mckenzie Grenier a choisi de poser une bonne action en ce temps des Fêtes, en remettant des cartes- cadeaux à quatre familles qui ont besoin d’un petit coup de main financier pour passer un beau Noël.

Via les réseaux sociaux, Mme Mckenzie a lancé un appel à tous, annonçant qu’elle souhaitait offrir 250$ en cartes-cadeaux d’épicerie à deux familles dans le besoin. Vu la grande réponse à son offre, elle a ensuite ajouté deux dons de 100$.

« Je vois souvent des personnes dans mes réseaux sociaux qui stressent pour les Fêtes au niveau financier et j’ai voulu donner un peu pour aider quelques personnes », raconte-t-elle.

« Je ne pourrais pas dire d’où me vient l’idée, c’est du jour au lendemain, j’avais envie de le faire, j’aime juste aider les gens quand je peux! »

La dame qui a reçu plus de 65 noms de candidats potentiels ne pouvait pas se résigner à faire un choix parmi ceux-ci. Elle a donc procédé à un tirage au sort pour déterminer qui recevra ce cadeau de Noël.

Une chaîne de générosité

Son geste de générosité a inspiré quatre autres personnes de son entourage à donner au suivant. Mme Mckenzie a donc partagé sa liste de noms avec ceux désirant aider à leur tour.

Par exemple, son frère Billy-Jack Mckenzie a aussi lancé un message semblable sur Facebook, offrant 250 $ d’épicerie pour deux familles. Il ajoute cinq cartes-cadeaux de 100 $ de chez Walmart, pour que cinq enfants puissent s’offrir ce qu’ils veulent.

« Pour moi, ça risque de devenir une tradition annuelle pour le temps des Fêtes », dit-il.

Étant propriétaire de l’entreprise Pelash Construction, il rapporte être souvent à la recherche de nouvelles idées de dons à faire et des idées pour s’impliquer dans la communauté.

« Bravo à Sabrina Mckenzie de m’avoir inspiré et rappelé que des gens étaient souvent dans le besoin durant le temps des Fêtes », dit M. Mckenzie.

Partager cet article