À la source profite encore de la Pointe-aux-Basques

Par Sylvain Turcotte 10:29 AM - 09 novembre 2022
Temps de lecture :

Une photo de famille pour la cause avec, de gauche à droite, Pierre D. Gagnon (PDG du Port de Sept-Îles), Valérie Dionne (À la source), Martin Demassieux (La Compagnie), Mélodie Lapierre (À la source), Julie Rousseau (À la source), Patsy Keays (Port de Sept-Îles) et Billy Dumas (La Compagnie).

Une poignée de main, une canette, une bonne cause. C’est ce qui s’est passé pour l’union entre la Microbrasserie La Compagnie et le Port de Sept-Îles il y a quelques années déjà pour soutenir des organismes liés à la famille. La bière caritative la Pointe-aux-Basques a profité à À la source Sept-Îles encore cette année.

Les deux partenaires ont fait l’annonce ce matin pour le montant remis à À la source, soit 3 000$, un montant qui lui permet de consolider ses services.

« C’est une bière caritative qui expose son rayonnement dans la communauté », indique le président-directeur général du Port de Sept-Îles, Pierre D. Gagnon. D’ailleurs, la Pointe-aux-Basques a été décorée en septembre 2021 lors des Prix canadiens de la bière avec une troisième place dans la catégorie English bitter – Best bitter or ESB.  

De son côté, la directrice générale d’À la source, Julie Rousseau, voit ce geste du Port et de la Microbrasserie comme un signe d’appui à la communauté pour desservir les familles dans le cycle de la périnatalité, mais aussi par après, notamment au niveau de l’allaitement.

Elle parle de nombreux défis, de l’attente de la naissance jusqu’à l’accouchement. « On accompagne la famille tout au long de ces beaux moments-là », ajoute-t-elle. Plus de 200 familles ont bénéficié de ses services lors de la dernière année.

Toutefois, les besoins sont grandissants. « Les jours et les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. La croissance de la demande est en augmentation », indique-t-elle, soutenant que le financement du gouvernement est insuffisant.

Par ailleurs, l’organisme travaille toujours sur son projet d’offrir le service de sage-femme. « Il y aura du développement prochainement », précise Mme Rousseau.

Copropriétaire de La Compagnie, Billy Dumas salue le partenariat du Port de Sept-Îles et son approche, qui lui a servi de levier, et même de survivre au COVID.

« Ils nous ont donné une chance de s’impliquer dans la communauté et on espère continuer longtemps. »

Partager cet article