Gabriel Landry rend hommage à René Lévesque par sa toile « Rêve inachevé…»

Par Marie-Eve Poulin 8:00 AM - 04 septembre 2022
Temps de lecture :

Décembre 1990, Remise du portrait à Lucien Bouchard alors qu’il était chef du Bloc Québécois. De gauche à droite: Gabriel Landry, artiste peintre, Nic Leblanc, député de la circonscription fédérale de Longueuil et vice-président fondateur du Bloc Québécois, Lucien Bouchard et Doris Lussier, écrivain, philosophe et humoriste. Photo courtoisie

Le peintre Gabriel Landry originaire de Natashquan tient à faire revivre la mémoire de René Lévesque. L’ex-premier ministre du Québec aurait eu 100 ans le 24 août 2022.

En 1987, après avoir défilé devant la dépouille de René Lévesque, l’artiste peintre s’était immédiatement mis au travail.

« Sur la route du retour à la maison », dit le peintre, « une seule idée m’habitait, celle de rendre hommage à ma manière au grand disparu. C’est dans cet esprit que je me suis aussitôt mis au chevalet pour réaliser un portrait de René Lévesque, auquel j’ai donné le titre de “Rêve inachevé…”.

« Dans ce tableau, ajoute Gabriel Landry, “le Rêve inachevé… est symbolisé par la fleur de lys stylisée et non complétée. S’ajoutent également au portrait des mains disproportionnées autour desquelles se dessine un cœur. Ces éléments, selon moi, rappellent bien ce geste sincère et combien inusité d’un peuple qui tenait, dans des moments chargés d’émotions, à rendre à ce grand homme un dernier hommage tant mérité.”

Le portrait a fait l’objet d’une photolithographie à tirage limité et quelques exemplaires ont été remis à des personnalités publiques telles que Jacques Parizeau, Pauline Marois, Jacques Chirac et Lucien Bouchard. Ce dernier est président d’honneur des commémorations entourant le 100e anniversaire de René Lévesque.

En 1988, Gabriel Landry a pu remettre personnellement un exemplaire de la toile à la femme du défunt lors d’un dîner.

L’artiste souligne : “il m’a été aussi donné d’établir des liens personnels avec Fernand Lévesque, le frère de René Lévesque et de faire la connaissance de leur sœur Alice Lévesque Amyot. C’est dans ce même courant qu’avait lieu, le 24 août 1991, le lancement d’une exposition de photos la plupart inédites de René Lévesque. Le tableau ‘Rêve inachevé…’ faisait alors partie de cette exposition qui se tenait au ‘Bistro Le Québécois’ à Saint-Hubert”.

Partager cet article