Les cégeps de la Côte-Nord s’invitent dans la campagne électorale

Par Vincent Rioux-Berrouard 2:11 PM - 02 septembre 2022
Temps de lecture :

Les enjeux d’attraction et de rétention des étudiants sont au cœur des demandes des deux cégeps de la Côte-Nord.

Les cégeps de Baie-Comeau et de Sept-Îles unissent leur voix pour faire part aux différents partis politiques de leurs enjeux et de leurs préoccupations dans le cadre de la campagne électorale.

Comme la Côte-Nord fait face à une baisse démographique, les deux institutions souhaitent des mesures afin de valoriser l’attraction et la rétention des étudiants.

Ils demandent que les établissements situés en région soient considérés prioritaires dans « l’octroi de nouvelles autorisations permanentes et la création de nouveaux programmes collégiaux au Québec.»

Le même principe est de mise avec les étudiants internationaux pour que les cégeps des régions soient favorisés

« Dans cette perspective, il importe donc que les processus d’immigration soient revus de façon à faciliter l’accès au permis d’études. De plus, la mise en place de mesures telles que l’offre des bourses Parcours, annoncées au printemps dernier par le gouvernement, doit se faire dans la perspective d’inciter davantage les jeunes des grands centres à se déplacer en région », peut-on lire dans le communiqué transmis par les deux institutions collégiales.

Finalement, les deux cégeps de la Côte-Nord demandent une amélioration des infrastructures telles que l’offre de logements abordables pour la population étudiante, les espaces de recherche et la mise en place d’infrastructures sportives et culturelles.

Pour ce qui est des enjeux plus spécifiques à chaque institution, le cégep de Baie-Comeau veut obtenir l’autorisation permanente d’offrir le programme de Techniques policières.

« En plus, de nous permettre d’accueillir chaque année plus d’une vingtaine de nouveaux étudiants, [le programme de Techniques policières] se veut un outil de rétention important pour tous les jeunes de la Côte-Nord qui désirent suivre cette formation », explique Manon Couturier, directrice générale du cégep de Baie-Comeau.

À Sept-Îles, le cégep souhaite poursuivre son projet d’amélioration de son milieu vie afin d’attirer étudiants, chercheurs, enseignants et professionnels de partout sur la planète.

« Nous désirons obtenir le soutien des candidats afin de supporter nos projets novateurs tels que le développement du parc technologique, d’une zone d’innovation, l’agrandissement de notre bloc sportif et l’instauration d’un groupe de médecine familiale universitaire », indique David Beaudin, directeur général du cégep de Sept-Îles.

Partager cet article