Les jeunes du CEL’A en mettent plein la vue

Par Maxim Villeneuve 11:07 AM - 08 juin 2022
Temps de lecture :

De gauche à droite: Alexis Labrie, François Desrosiers et Nathan Claveau, un ancien élève du CEL’A. Photo courtoisie.

L’Agora de Port-Cartier a été éblouie par le talent des jeunes du Centre Éducatif l’Abri le 2 juin dernier. Des arts visuels à ceux de la scène, il y en avait pour tous les goûts. Le spectacle était l’initiative d’un étudiant de secondaire cinq, Mathis Chassé.

La salle était remplie de parents fiers et de jeunes enthousiastes de voir leurs amis mettre en lumière leurs talents. Plusieurs artistes ont même reçu un chant de leur nom à leur apparition sur scène.

Une dizaine de musiciens ont fait des numéros, allant de reprises de country au rock. Le groupe Northern Sound, dont fait partie l’organisateur du spectacle, Mathis Chassé, ont fait vibrer les planches avec des classiques comme « Killing in the name » de Rage Against the Machine et « My hero » des Foo Fighters.

Des artistes visuels étaient aussi présents pour exposer leurs œuvres, avec deux d’entre eux qui ont fait des peintures en temps réel.

Faire briller les jeunes

Mathis Chassé avait hâte de remonter sur scène accompagné de sa guitare, après deux ans d’absence en raison de la pandémie. Il se doutait bien que c’était le cas d’autres jeunes artistes. Le musicien a pris les devants dans l’ambition de faire briller d’autres étudiants remplis de talent.

Mathis Chassé a eu l’idée de créer ce spectacle

Avant même de lancer son projet de manière officielle, Mathis avait approché des musiciens du CEL’A pour leur demander s’ils étaient intéressés à participer. Ces mêmes jeunes se sont tous retrouvés sur la scène le 2 juin dernier.

« Je voulais montrer aux gens de Port-Cartier qu’autour de soi, il y a plein de gens qui ont du talent », explique-t-il. « Être sur scène, c’est un feeling que tu ne reçois pas n’importe quand. Si tu ne donnes pas l’occasion aux jeunes de faire des spectacles, ils ne peuvent pas vraiment vivre ce feeling-là. »

Sachant que l’enseignante Pascale Harvey s’occupait habituellement des activités culturelles, comme Secondaire en spectacle, Mathis l’a approché pour ce projet. Elle l’a accompagné dans l’organisation.

« On a vraiment fait une belle équipe », exprime Mme Harvey.

Elle souligne le sérieux qu’ont montré tous les étudiants impliqués et le travail qu’ils ont fait. Pour l’enseignante, il était important que les étudiants soient au-devant dans ce projet.

Déterminé à transporter son idée dans la réalité, Mathis a préparé une présentation PowerPoint pendant plusieurs soirs. Il voulait être prêt pour s’adresser au conseil de l’école et obtenir le soutien nécessaire. Ces efforts ont porté fruit et il est fier du résultat final.

« Je me sens extrêmement bien et j’ai eu bien du fun », témoigne-t-il. « De partir de rien et voir ce que ça a donné aujourd’hui, tu sens que tu as vraiment accompli de quoi de grand. »

C’était la première expérience de scène pour plusieurs participants. Mathis croit que cela a donné à ces jeunes la piqure de continuer de partager leurs talents. Il espère que ce spectacle a même inspiré des gens dans la foule de faire de même. Le jeune avait été motivé à se lancer en musique à la suite d’un spectacle à l’école.

Partager cet article