Une histoire de cœur pour Sam et les Baker-Lebel

Par Sylvain Turcotte 4:00 PM - 09 février 2022
Temps de lecture :

Un jeune Sam Baker, 9 ans, tout souriant, en compagnie de son père Brian, qui contribue à Rêves d’enfants et à la Fondation En Cœur, sa façon de redonner pour le soutien reçu pour son garçon. Les deux hommes sont accompagnés de Floffie. Photo courtoisie

Il y a toute une histoire de cœur chez la famille Baker-Lebel, une histoire portée par la malformation cardiaque de leur plus jeune, Sam, 9 ans, mais aussi pour les liens qui unissent Brian et Milaine à Rêves d’enfants.

Sam est né avec une malformation cardiaque alors que son côté droit du cœur ne s’est pas développé. Dans le jargon médical, on parle d’hypoplasie du ventricule gauche. De toutes les pathologies cardiaques, il y a seulement 1% de chance d’avoir ça. « On n’a pas été chanceux », a soufflé le paternel, Brian Baker.

Sam n’a pas encore atteint la dizaine qu’il a déjà plus d’une opération à cœur ouvert depuis qu’il est au monde.

Brian et sa conjointe Milaine Lebel auront d’ailleurs passé neuf mois à Québec lors d’une des hospitalisations de leur petit Sam. Les parents de Milaine auront assuré la garde des trois autres enfants du couple, Mia, maintenant âgée de 18 ans, Naïda, 16 ans, et Allan, 14 ans.

En 2017, l’histoire d’amour entre la famille Baker-Lebel et Rêves d’enfants prend son envol. Approchée par la fondation, toute la famille vit l’aventure de Walt Disney, comme des VIP, alors que Sam est âgé de 4 ans et demi. « C’était magique », de dire Brian.

Deux ans plus tard, Brian et Milaine redonne à la fondation, relançant à Sept-Îles/Port-Cartier le souper-bénéfice pour Rêves d’enfants. L’événement rapportera 35 400$.

Brian n’en restera pas là. Chansonnier durant près de 20 ans, il a continué de baigner dans la musique, surtout par plaisir par la suite.

En 2020, Brian est approché par Stéphane Déraspe, un ami d’enfance, pour enregistrer un premier « single ». Il opte pour un hymne à l’amour pour son Sam, Ton p’tit cœur, écrit par Sébastien Bérubé, inspiré du témoignage de Milaine au souper-bénéfice de 2019. Cet hommage, il est possible de l’entendre sur iTunes et YouTube.

Les redevances de son « single » pour les deux dernières années se chiffrent à 6 000$, montant qu’il partage entre Rêves d’enfants et la Fondation En Cœur. « C’est ma façon de redonner », soutient Brian.

Et pour le souper-bénéfice pour Rêves d’enfants, quand la pandémie sera derrière nous, le couple compte le tenir à nouveau.

Sam va bien, mais…

Comment se porte Sam, maintenant âgé de 9 ans?

« Il va bien. Ça fait deux ans qu’il va bien », mentionne son père Brian Baker, qui ajoutera, avec réserve, qu’on ne connaît pas demain.

La famille reste toujours sur le qui-vive. Brian et Milaine rappellent souvent à leurs enfants que c’est cool, mais que Sam peut soudainement se retrouver à l’hôpital à nouveau.

Leur jeune garçon ne s’empêche pas pour autant de faire des activités. Il va de temps en temps à la patinoire, accompagné de son grand frère Allan.

« À l’effort, ça ne lui prend pas de temps à être essoufflé. Des fois, il se donne, mais son cardiologue ne veut pas qu’on l’empêche de rien faire. »

Partager cet article