Projet de nouveau gymnase au Cégep de Sept-Îles : un projet rassembleur

Par Sylvain Turcotte 6:30 AM - 01 décembre 2021
Temps de lecture :

La direction du Cégep de Sept-Îles veut doubler la superficie de son gymnase pour répondre à ses besoins, mais aussi à ceux de la population.

C’est sur le terrain du Cégep de Sept-Îles que pourrait se combler le manque en infrastructures sportives dans la municipalité. La direction du collègue déposera dans les prochains jours, si ce n’est déjà fait, sa demande financière pour doubler la superficie de son gymnase, un projet qu’elle voit rassembleur pour la communauté septilienne.

« On avance », dit fièrement le directeur général par intérim du Cégep de Sept-Îles, David Beaudin.

La date limite pour déposer une demande d’aide financière au Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives scolaires et d’enseignement supérieur (PSISRSES) est le 10 décembre.

L’enveloppe globale pour le programme annoncé en septembre est de 175 M$, pour un maximum de 5 M$ par projet.

Le projet d’agrandissement du gymnase du Cégep de Sept-Îles est estimé entre 17 et 18 millions de dollars. « On va chercher des partenaires privés. »

La direction sollicitera aussi ITUM et d’autres organisations pour des lettres d’appui en soutien à sa demande. « On va aussi approcher l’UQAC. »

« Notre projet répond aux demandes du gouvernement qui veut des projets communautaires. »

Le projet est de doubler la superficie du gymnase actuel.

« Ce sera un complexe sportif à part avec sa porte d’entrée principale », mentionne M. Beaudin.

Ce sera un changement de culture avec ce qui est déjà apporté comme changements dans le gymnase actuel avec ses écrans numériques.

Le directeur général par intérim du Cégep veut que le projet de nouveau complexe soit rassembleur, qu’il touche sa communauté étudiante, mais qu’il puisse aussi profiter à la Ville de Sept-Îles en dehors des heures de jour, mais aussi pour l’Institut d’enseignement de Sept-Îles, qui s’est déjà engagée à utiliser des plateaux.

« C’est logique de vouloir travailler ce projet avec la Ville, car nos besoins sont de jour et pour nos équipes le soir. Elle (la Ville) est avec nous », soutient M. Beaudin, qui doit rencontrer le nouveau maire, Steeve Beaupré, cette semaine. Il s’est déjà entretenu avec le dg de la Ville, Patrick Gwilliam.

David Beaudin avance que le nouveau gymnase permettra au Cégep de pallier le manque pour ses propres besoins, un déficit évalué à 33%.

« On fait ça aussi plus grand pour attirer des investissements à Sept-Îles, pour travailler sur le développement économique de Sept-Îles et de la région », assure M. Beaudin.

Sur deux étages

Dans les plans, au rez-de-chaussée, le complexe comprendra quatre plateaux selon les sports, une salle multifonctionnelle (salle pour petit groupe de 10-12 personnes – yoga, spinning…), un bloc d’escalade, « c’est la nouvelle mode », et une salle de classe/formation.

Le deuxième étage comprendra des estrades, un corridor de courses de deux couloirs et une palestre donnant sur l’arrière du collège.

Le gymnase actuel et celui dans les plans seront séparés par un mur séparateur vitré, en plus de vestiaires attitrés spécifiquement aux équipes.

Si le Cégep de Sept-Îles figure parmi les projets retenus pour le (PSISRSES), la construction pour l’agrandissement devrait s’enclencher en 2024 ou 2025. Au préalable, les travaux électriques auront été entrepris.

Partager cet article