Rien ne m’arrête, des histoires touchantes

Par Sylvain Turcotte 9:43 AM - 01 juin 2021
Temps de lecture :

La couverture de Rien ne m’arrête, un recueil d’histoires, de rêves réalisés de personnes handicapées.

Le Module d’épanouissement à la vie de Sept-Îles (MEV-SÎ) souligne la Semaine québécoise des personnes handicapées (1er au 7 juin) avec un recueil d’histoires heureuses et de rêves réalisés d’une douzaine de ses bénéficiaires.

Rien ne m’arrête, le titre du recueil, comme quoi les personnes handicapées vivent de belles choses au quotidien. Disney World, l’amour pour les chats, un séjour dans un camp de vacances, un voyage…

Le recueil sert aussi d’outil de sensibilisation pour que la population puisse voir leurs réalités

« Ce sont douze histoires de personnes handicapées différentes. Peu importe le temps que ça peut leur prendre, ils réussissent à vivre ce qu’ils ont à vivre. Ce sont des choses qui les rendent heureuses », mentionne la coordonnatrice du MEV-SÎ, Julie Dubé.

Le livre rendu aussi hommage à Annie Tremblay, ancienne directrice de l’organisme, ainsi qu’à Audrey Meunier et Léda Pinette, qui sont décédées entre l’idée du recueil et sa sortie.

Collaboration

Derrière les histoires, il y a la plume de Louise Vigneault, touchée par les histoires. « C’est incroyable comment un petit rien peut leur faire du bien. Pour eux, c’est bon pour l’estime », souligne-t-elle. Elle est également la maman de Marie-Joëlle, qui doit vivre au quotidien avec le syndrome Gilles de la Tourette.

La collaboratrice derrière l’image de la couverture du recueil, c’est Geneviève Martin, la maman de Raphaël Lejeune, 9 ans, qui doit composer avec un trouble du spectre de l’autisme. Le jeune garçon a d’ailleurs écrit un des textes.

« J’ai décidé de travailler un ciel tout en couleur comme les mille et une facettes des personnalités présentées dans le recueil. Le moulin à vent symbolise le cerveau de ces personnes qui travaillent souvent très fort et qui arrivent à sortir du cadre naturel des choses, avec leurs idées créatives, et leurs capacités humaines impressionnantes. Les enfants autistes étant souvent décrits comme dans leur bulle, ça m’a également inspiré », a décrit Mme Martin pour décrire l’illustration de la couverture de Rien ne m’arrête.

Le recueil sera distribué dans les écoles de la région ainsi que dans les bibliothèques. Pour informations : mevsi@globetrotter.net.

Partager cet article