Activités pour les finissants : les écoles pourraient devoir changer leur plan

Par Sylvain Turcotte 12:06 PM - 01 juin 2021
Temps de lecture :

Les établissements d’enseignement secondaire pourraient devoir revoir leur plan pour souligner la fin des études de leurs élèves. Ce qui était envisagé comme activité de collation de grades, de remise de diplômes, à l’image de ce qui a été fait l’an dernier, ne tient plus.

Le ministère de la Santé et des services sociaux a publié le 31 mai les consignes pour les activités pour les finissants.

La liste des conditions permettant la tenue de ces activités comprend notamment les points suivants :

• Activité se déroulant à l’école (à l’intérieur ou à l’extérieur). Les locations de salles de réception ou d’amphithéâtres hors de l’école ne sont pas permises.

• Activité ayant lieu pendant les heures de classe.

• N’implique que les élèves et le personnel scolaire (afin de respecter les règles sanitaires, la présence des parents doit être considérée dans des modes alternatifs pour limiter les contacts (p. ex : retransmission d’une cérémonie en direct, ou captation vidéo)

• Les activités spéciales de fin des classes pour les finissants sont permises à l’école en bulle-classe.

Les nouvelles mesures soulèvent déjà la déception chez les parents et les élève alors que la plupart des régions pourraient se retrouver au palier vert d’ici la fin juin. D’ailleurs, ce sera le cas le 7 juin pour la Côte-Nord. Plusieurs souhaitent qu’il y ait un bal des finissants.

Du côté du Centre de services scolaire du Fer, le directeur général, Richard Poirier, a fait savoir que « les établissements échangent avec la santé publique régionale et valident ce qu’elles envisagent comme activités actuellement. »

À l’Institut d’enseignement de Sept-Îles, le directeur Mathieu Brien est en attente d’une réponse de la Santé publique régionale.

Partager cet article