Ekuanitshit veut ravoir son service de police

Par Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local 11:00 AM - 12 mars 2021
Temps de lecture :

Le communauté innue d’Ekuanitshit souhaite se munir de son propre service de police.

Selon le chef de la communauté, Jean-Charles Piétacho, les délais d’intervention peuvent parfois être longs avec la Sûreté du Québec qui assure actuellement la couverture sur le territoire.

Selon lui, la mise en place d’un service de police présenterait certains avantages. En plus des délais d’intervention qui seraient réduits, le chef Piétacho explique : « un agent innu serait en meilleure position pour intervenir parce qu’il connaît plus le milieu et les réalités culturelles de la communauté ».

Le conseil est proactif dans le dossier alors qu’il a déjà acquis un véhicule d’urgence.

Au niveau du financement du projet, le chef Piétacho affirme que l’aide du gouvernement fédéral est absente pour le moment. Par contre, les discussions sont plus positives avec le gouvernement du Québec. « J’ai eu une rencontre par vidéoconférence avec le ministre des Affaires autochtones du Québec, Ian Lafrenière, et celui-ci semblait prêt à collaborer avec nous dans ce dossier », précise-t-il.

La communauté d’Ekuanitshit avait un service de police jusqu’en 2008. Le Chef Piétacho explique que le retour d’un service propre à Ekuanitshit est un souhait clairement exprimé par les membres de la communauté. Il conclut en affirmant : « Pour le conseil, il est important d’agir et d’être actif dans ce dossier. On ne veut pas attendre qu’un événement malheureux se produise. »

Partager cet article