Les équipes de hockey nord-côtières auront fort à faire aux Jeux du Québec

Par Frédérick Jolicoeur Tétreault 12:00 AM - 04 février 2019
Temps de lecture :

L’équipe de hockey féminin de la Côte-Nord qui sera de la 54e Finale des Jeux du Québec.

Les formations de hockey féminin et masculin qui représenteront le drapeau orange et bleu de la Côte-Nord lors de la 54e Finale des Jeux du Québec (1er au 9 mars) sont maintenant connues.

Réputées pour leur éthique de travail, les équipes nord-côtières devront redoubler d’efforts puisqu’elles affronteront des équipes de très haut calibre sur les glaces de la municipalité de Beauport.

Cette année, chez les garçons comme chez les filles, les portes des camps de sélections des équipes de hockey qui représenteront la Côte-Nord aux prochaines finales des Jeux du Québec ont été ouvertes à tous les joueurs et joueuses d’âge bantam de la région.

Si cette façon de faire permet d’obtenir une meilleure représentativité du talent nord-côtier, elle constitue, en revanche, un plus grand défi lorsque vient le temps de réunir les formations pour la tenue de pratiques ou de matchs préparatoires.

À quelques mois du grand tournoi, les entraîneurs Michel Lessard (féminin) et Jean-Philippe Claveau (masculin) ont accepté de revenir sur le processus de formation des équipes et ils ont révélé leurs attentes.

Équipe féminine

Au début du mois de septembre, Michel Lessard et son équipe d’entraîneurs invitent l’ensemble des hockeyeuses nord-côtières de niveau bantam à participer à un camp de sélection en vue des prochains Jeux du Québec.

Au final, aucune coupure n’aura été nécessaire. Grâce à la venue de sept joueuses de ringuette et de trois joueuses d’âge pee-wee au camp d’entraînement, le nombre minimal de joueuses requis pour former une équipe a pu être atteint.

«C’est spécial parce que nos joueuses de ringuette vont jouer dans les deux blocs des Jeux, soit à la ringuette dans le premier et au hockey dans le deuxième», indique Lessard.

Maintenant que l’alignement est officiellement complété, l’équipe tente maintenant de maximiser le temps passé sur la glace d’ici le tournoi puisque la compétition y sera féroce.

«Même si on affronte des équipes très fortes, c’est important pour nous de se concentrer sur les petites victoires, les petits objectifs. Aussi, on veut que les filles regardent vers le futur parce que cette expérience-là va servir pour leur développement en tant que joueuse».

La formation féminine de la Côte-Nord amorcera son tournoi en affrontant la région de l’Abitibi-Témiscamingue. Par la suite, elle croisera le chemin de la région de la Mauricie où le hockey féminin y est très développé. «On pense que l’Abitibi est une région qui s’apparente à la Côte-Nord alors on veut frapper fort dès le début», assure Michel Lessard.

Équipe masculine

Dans les dernières années, c’était l’intégralité de l’équipe des Nord-Côtiers bantam AAA relève qui était chargée de représenter la Côte-Nord lors des Jeux du Québec.

Cette année, Hockey Côte-Nord a décidé d’ouvrir les portes de l’équipe à tous les joueurs nord-côtiers intéressés «On a ouvert le camp à tous les joueurs double lettre de la région, mais également aux joueurs qui évoluent dans le simple lettre dans des milieux où le hockey compétitif n’est pas accessible. Justement, il y a un joueur de Fermont qui joue dans le A et qui s’est taillé une place dans l’équipe», explique l’entraîneur-chef Jean-Philippe Claveau.

Comme c’est le cas chez les filles, les garçons se mesureront à des formations de haut calibre. En effet, la plupart de leurs adversaires auront évolué dans la ligue AAA majeur durant la saison.

En entrée de tournoi, les Nord-Côtiers affronteront la Capitale-Nationale. «Ça va être un gros défi considérant qu’ils vont aligner les meilleurs joueurs de leurs deux formations AAA majeur en plus des meilleurs joueurs des ligues scolaires», indique l’entraîneur.

Toutefois, Claveau compte sur l’ADN nord-côtier pour rivaliser avec ces puissances.

«Puisque l’on va jouer contre des équipes habituellement classées AAA majeur, on n’aura pas le choix de rivaliser au maximum. C’est la force de notre région d’avoir des joueurs travaillant», rappelle-t-il.

La formation masculine ne tiendra pas d’entraînement d’ici le tournoi. Il faudra alors que la sauce prenne rapidement. «On va prendre ça un match à la fois et se présenter pendant trois périodes. Ça va être un bon défi, car en plus de jouer contre des équipes de très haut calibre, les joueurs vivront l’expérience de la mise-en échec complète ce qui change la donne. Ça va être une bonne expérience pour eux et on va s’assurer de bien former nos joueurs afin d’intégrer la composante physique à leur jeu».

Alignements

Équipe féminine Côte-Nord
Gardiennes
Anaëlle Gagné (Pointe-aux-Outardes)
Frédérique Lessard (Sept-Îles)
Défenseures
Arielle Arsenault (Havre-Saint-Pierre)
Stella Gough (Sept-Îles)
Aby-Gaël Jérôme (Uashat mak Mani-Utenam)
Aisha Jacob Jourdain (Uashat mak Mani-Utenam)
Léonie Lebel (Sept-Îles)
Maude Vaillancourt (Longue-Pointe-de-Mingan)
Attaquantes
Maryanne Boudreault (Sept-Îles)
Mya Guillemette (Baie-Comeau)
Julianne Laflamme (Sept-Îles)
Jessica Lebrun (Sept-Îles)
Marie Lesage (Sept-Îles)
Maxim Lessard (Sept-Îles)
Marilou Paquet (Longue-Pointe-de-Mingan)
Ély Rock (Pessamit)
Lindsay Wapistan (Natashquan)
Entraîneurs
Michel Lessard (Sept-Îles)
Maude Fournier (Sept-Îles)
Ariane Paradis (Baie-Comeau)
François Tremblay (Sept-Îles)

Équipe masculine Côte-Nord
Gardiens

Nathaël Boudreau (Havre-Saint-Pierre)
Tristan Pelletier (Baie-Comeau)
Défenseurs
Marcel III Cadoret (Baie-Comeau)
Tristan Lapointe (Pointe-Lebel)
Philippe Leblanc (Baie-Comeau)
William Maltais (Sept-Îles)
Guillaume Pigeon (Baie-Comeau)
Attaquants
Cédrick Bélanger (Baie-Comeau)
Adam Bernard (Baie-Comeau)
Thomas Boudreau-Millaire (Baie-Comeau)
Alexandre D’Astous (Baie-Comeau)
Jérémi Miville (Baie-Comeau)
Ély Morin (Fermont)
Joey Perreault (Sept-Îles)
Gabriel Potvin (Baie-Comeau)
Charles-Antoine Tardif (Les Escoumins)
Nicolas Tardif (Les Escoumins)
Vincent Varin (Baie-Comeau)
Entraîneurs
Jean-Philippe Claveau (Baie-Comeau)
Allen Morissette (Baie-Comeau)
Marc-Alexandre Girard (Forestville)
Jérôme Pelletier (Baie-Comeau)

Partager cet article