Bonnardel congédie le pdg de la STQ

Par Steeve Paradis 12:00 AM - 31 janvier 2019
Temps de lecture :
M. Jordan Elliott, Président de MRC et M. François Bertrand, PDG par intérim de la STQ (Groupe CNW/Société des traversiers du Québec)

François Bertrand (photo) n’est plus PDG de la STQ. Il a été congédié jeudi après-midi par le ministre des Transports, François Bonnardel.

Le ministre des Transports François Bonnardel est exaspéré du cafouillage en règle dans le dossier de la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout. Il a congédié le président-directeur général de la Société des traversiers du Québec (STQ), François Bertrand.

«La direction actuelle (de la STQ) ne peut plus assumer cette mission cruciale (de la desserte maritime Matane-Côte-Nord», a lancé le ministre en point de presse pour justifier sa décision de congédier M. Bertrand. Il est remplacé par Stéphane Lafaut, sous-ministre associé au ministère des Transports.

M. Lafaut aura comme mandat notamment de dresser un «diagnostic organisationnel» de la STQ. «Je veux qu’elle atteigne les plus hauts standards de performance», a clamé le ministre, qui dit laisser le temps au nouveau patron de la Société de poser ce diagnostic avant de déterminer s’il demandera ou non une enquête de la Vérificatrice générale du Québec, comme le réclame le Parti québécois.

François Bonnardel a aussi jugé «surréaliste» le fait que le F.-A.-Gauthier, un bateau de seulement trois ans, soit hors-service durant huit mois. En effet, le traversier ne devrait pas reprendre ses fonctions avant le mois d’août, le manufacturier des propulseurs azimutaux  ne pouvant fournir des pièces de rechange pour un seul des deux propulseurs. Les pièces de l’autre moteur doivent être fabriquées, d’où ce long délai.

Rappelons que le F.-A-Gauthier était hors service depuis le 17 décembre, et qu’il se trouve en cale sèche au chantier maritime Davie depuis le 14 janvier.

Selon les propos du ministre, la goutte qui a fait déverser son vase est survenu mercredi, lorsqu’il a appris que l’Apollo, récemment acheté par la STQ et qui devait entrer en fonction le 1er février, ne serait finalement pas disponible avant le 13.

 

Partager cet article