Charlie Grégoire-Labbé déclaré coupable d’homicide involontaire

Par Mathieu Morasse 12:00 AM - 30 janvier 2019
Temps de lecture :

Charlie Grégoire-Labbé, 25 ans, a été déclaré coupable d’homicide involontaire mercredi à Sept-Îles en lien avec la bagarre survenue ayant causé le décès d’André Beaulieu, 52 ans.

Les faits remontent à la nuit du 20 au 21 avril 2016 alors que l’accusé fêtait son 23e anniversaire en compagnie de deux amis. Ils se sont rendus au Pub Le Tonneau peu après 1h30.

15 à 20 minutes après leur arrivée, une altercation a éclaté entre un des amis de l’accusé et une amie de la victime. Charlie Grégoire-Labbé et André Beaulieu s’en sont mêlés et en sont venus aux coups.

Les bandes vidéos montrent que la victime a effectué un geste vers le visage de l’accusé. Celui-ci a riposté en lançant quatre à six coups de poing, dont au moins trois qui ont touché la cible. L’un des coups a mis André Beaulieu K.O. Il s’est effondré et sa tête a heurté violemment le repose-pieds d’un tabouret.

Il est décédé des suites de ses blessures le 7 mai, soit seize jours plus tard.

Lors du procès tenu en novembre dernier, l’accusé a plaidé la légitime défense. Il a dit s’être défendu après que la victime lui ait asséné un premier coup au visage.

La juge Vicky Lapierre a toutefois rejeté sa version des faits. Dans sa décision, elle relève des contradictions dans son témoignage et qualifie l’accusé de non sincère.

«Il s’avère difficile de suivre le récit de l’accusé», commente la juge. «[Sa version] est incompatible avec l’enregistrement vidéo où l’on observe que Beaulieu n’utilise ses poings à aucun moment», ajoute-t-elle.

Charlie Grégoire-Labbé et son procureur, Me Yves Langlois, n’excluent pas de porter la condamnation en appel.

Le dossier a été reporté au 10 mai pour les représentations sur sentence. Charlie Grégoire-Labbé demeurera en liberté pendant cette période. L’homicide involontaire est punissable de prison à vie.

Partager cet article