L’Open Shotokan de karaté couronné de succès

Par Frédérick Jolicoeur Tétreault 12:00 AM - 05 Décembre 2018
Temps de lecture :
karaté

La délégation nord-côtière qui se trouvairt à la Coupe Québec de Karaté Québec, compétition d’importance tenue à Montréal.

Près de 175 athlètes de karaté provenant des quatre coins du Québec ont répondu présents à l’invitation lancée par l’Institut de karaté Shotokan de Sept-Îles à l’occasion de la 3e édition de l’Open Shotokan tenue le 1er décembre.

À bord du «shotobus» , les jeunes karatékas de plusieurs villes du Québec sont débarqués à Sept-Îles pour mesurer leurs compétences sur les tatamis installés au Cégep de Sept-Îles, mais également pour faire rayonner le karaté.

«C’est notre troisième édition. Les deux premières éditions étaient plus locales, mais maintenant on reçoit des clubs d’un peu partout au Québec. C’est encourageant pour notre club de voir que les autres clubs ont un intérêt pour notre événement. Au final, tout s’est bien déroulé et on a eu un super bel événement», indique le directeur de l’Institut de karaté Shotokan de Sept-Îles, Marco Coulombe.

Dès 8h30 le matin, les karatékas se sont adonnés aux épreuves de kata. En après-midi, l’intensité est montée d’un cran lors des épreuves de combat qui ont donné lieu à des performances spectaculaires.

Sur l’heure du midi, l’ouverture officielle avait permis à l’invitée d’honneur et championne pan-américaine ISKF en kata, Aurélie Étienne, de livrer un discours de motivation pour les jeunes sportifs.

La compétition a également été l’occasion de sélectionner certains athlètes nord-côtiers qui participeront aux épreuves de karaté lors des prochains Jeux du Québec. «On est le seul club de Sept-Îles qui va pouvoir participer aux Jeux», précise le directeur de l’Institut. Les jeunes retenus sont, chez les filles, Mélina Coulombe (Sept Îles) et Solène Lussier (Havre-Saint-Pierre), et, chez les gars, Étienne Vallée de Sept Îles et David Bouchard des Escoumins.

Un événement bien ficelé

Les participants de l’extérieur rencontrés durant la compétition ont tous témoigné d’un événement très bien ficelé et qui n’aurait rien a envié par rapport à ce qui se faire ailleurs au Québec.

«L’événement est super bien organisé et le comité a vraiment fait un effort pour que ça soit le moins coûteux possible. Pour nous, le voyage devient une belle expérience qui permet d’augmenter la chimie au sein de notre club. Même si certains ont vomi sur la route, ils sont tout de même contents de manquer de l’école pour faire du karaté», admet Aïman Benkhadra, champion pan-américain ISKF en combat et responsable de la délégation montréalaise.

En effet, le comité organisateur a pris le soin de noliser un autobus pour les athlètes provenant des régions de Québec et Montréal. Une fois arrivées à destination, les délégations ont pu bénéficier d’un hébergement et d’un service de cantine à faible coût.

Victime de son succès

En raison de sa popularité, l’Open Shotokan a même dû refuser l’admission de quelques athlètes puisque l’autocar était plein à craquer. «Il semble qu’on va devoir noliser deux bus l’an prochain», constate Marco Coulombe, qui pense fortement à augmenter la capacité d’accueil de l’Open Shotokan.

En créant cette compétition, le directeur de l’Institut de karaté Shotokan souhaitait principalement faire découvrir le côté sportif du karaté. «Même si la vision du club est de faire découvrir le karaté traditionnel, on pense qu’en créant cette compétition on peut faire découvrir le karaté de compétition qui est un karaté plus sportif », dit-il.

Médaillés de l’Institut de karaté Shotokan
Kata
Or : Moussa Kiabou, Mélina Coulombe et Sébastien Fiola
Argent : Mélanie Tremblay, Maude Therrien, Lucie Boudreault, Émilie Coulombe et Cindy Noël
Bronze : Samuel Girard, Gabriel Simard, Eli Lancup, Maxime Maheu Moisan et Yan D’Avril

Combat
Or : Mélanie Tremblay, Thomas Lévesque, Maude Therrien, Mélina Coulombe, Nadia Côté et Sébastien Fiola
Argent : Alisson Duclos, Samuel Girard, Maxime LeBel, Gabriel Simard, Vincent Dignard, Lucie Boudreault, Marie-Ève Fortin, John André Hervieux, Émilie Coulombe et Luc Bélanger
Bronze : Félix Aucoin, Moussa Kiabou, Kameron Mark, Eli Lancup, Manon Boucher, David Tremblay, Adrien Boréla et Maxime Maheu Moisan

Jeux du Québec régionaux
Garçons/Filles 12-13 ans – Ceinture verte et plus
Kata
Or : Samuel Rondeau et Mélina Coulombe

Combat
Or : Samuel Rondeau et Mélina Coulombe
Argent : Étienne Vallée
Bronze : Jimmy Ritchie et Madison Vaillancourt

 

Club de karaté Shotokan de la Minganie

Kata
Or : Solène Lussier et Dave Parisé
Argent : Solène Lussier (Jeux du Québec régionaux) et Sam Chiasson
Bronze : Charles-Antoine Dionne

Combat
Or : Solène Lussier, Dave Parisé et Mélyane Petahu
Argent : Solène Lussier (Jeux du Québec régionaux), Sam Chiasson et Nathan Leclerc
Bronze : Noah Penashue

 

 

Partager cet article