Lorraine Richard propose d’aider les entrepreneurs

Par Jean-Christophe Beaulieu 12:00 AM - 10 septembre 2018
Temps de lecture :

Pour sa première conférence de presse de la campagne, Lorraine Richard a traité de ses propositions pour les régions.

Lorraine Richard a dévoilé une partie des propositions de son parti pour les régions lundi matin. Elle s’engage entre autres à faciliter la vie des entrepreneurs, hausser le salaire minimum à 15$ l’heure et à supporter la filière éolienne.

La députée sortante a fait valoir une partie des propositions du Parti québécois lundi matin. Son message : donner plus de pouvoir et de prospérité aux régions. Pour faire suite aux mesures d’austérité du gouvernement libéral, son parti s’engagerait entre autres à investir 83 millions $ sur quatre ans pour «redonner de l’oxygène aux régions», qui pourront ainsi se doter elles-mêmes d’un plan financier et décider quels projets elles veulent.

Outre le désenclavement de la Côte-Nord et les démarches pour faire baisser le coût des billets d’avion, un gouvernement du Parti québécois mettrait diverses mesures en place pour «faciliter la vie aux entrepreneurs».

«On va diminuer considérablement la paperasse et le fardeau réglementaire des PME. On veut créer une équipe choc pour aider les petites entreprises en démarrage. Ce sont 16 mesures en tout pour aider les PME», a-t-elle expliqué.

Classe moyenne

Pour supporter la classe moyenne et les personnes moins bien nanties, Mme Richard a laissé entendre sa volonté de hausser le salaire minimum à 15$ de l’heure, «tout en s’assurant que chacun y trouve son compte».

«Il y a aussi beaucoup d’employés qui ne sont pas syndiqués, ou ne profitent pas d’une assurance collective. On est en train de regarder pour mettre cela de l’avant aussi. La qualité de vie des familles, ça passe par le développement économique des régions», a-t-elle fait valoir.

 

 

 

Partager cet article