Deux Nord-Côtiers se partagent 1M$

Par Emy-Jane Déry 12:00 AM - 25 mai 2018
Temps de lecture :

Mario Beaudin et Roger Marcoux, gagnants de 1M$.

Roger Marcoux de rivière Brochu et Mario Beaudin de Port-Cartier ont ensemble remporté 1M$ à loterie.

Les gagnants sont des collègues de travail. L’hiver, ils oeuvrent dans le domaine du déneigement. Ils s’achètent de la loterie ensemble assez régulièrement depuis deux ans.

En allant travailler le lendemain du tirage du 18 mai, Roger Marcoux s’est arrêté pour faire vérifier son billet acheté à la Tabagie des Îles de Port-Cartier. Il a eu toute une surprise.

«La commis m’a dit que je gagnais 1 000$. Mais quand j’ai bien regardé le billet, j’ai réalisé que c’était un million. Elle m’a sauté dans les bras», a-t-il raconté au Nord-Côtier.

Plutôt que de poursuivre sa route pour aller au travail, Roger Marcoux s’est rendu chez son collègue pour lui faire la grande annonce.

«Je ne le croyais pas. Je l’ai appelé trois ou quatre fois après son départ pour lui demander si c’était vraiment vrai», a dit Mario Beaudin.

Roger Marcoux a ensuite passé à la maison pour réveiller sa femme en lui mettant un billet de loto dans les mains.

«Quand elle a compris qu’on avait gagné 1 million, je peux vous dire qu’elle est sortie du lit», a lancé M. Marcoux.

Après l’avoir aussi annoncé à leur fille et s’être enlacé un long moment en famille, Roger Marcoux est vite retourné à la réalité.

«Je leur ai dit que je n’avais plus le temps. Il fallait bien que j’aille travailler, j’étais déjà une quinzaine de minutes en retard!»

Pas de folies en vue

Les deux hommes ne comptent pas faire de folles dépenses avec leur lot.

«On va commencer par réaliser vraiment qu’on l’a. Nous avons déjà pris un rendez-vous avec notre conseiller financier», a dit Roger Marcoux.

«Je vais payer mes dettes, après, je vais placer mon argent et vivre tranquille. Je travaille au salaire minimum à 13$ de l’heure. J’ai eu pas mal de misère quand j’étais jeune… le petit montant que j’ai gagné, je vais l’utiliser pour gâter ma femme», a dit Mario Beaudin.

 

Partager cet article