Élections à Port-Cartier: la parole aux candidats

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 01 novembre 2017
Temps de lecture :

Les électeurs portcartois devront trancher entre Violaine Doyle et Alain Thibault le 5 novembre.

À l’approche du scrutin du 5 novembre, Le Nord-Côtier offre une tribune aux deux candidats à la mairie de Port-Cartier afin de contribuer à la réflexion des électeurs qui devront choisir qui sera le prochain ou la prochaine magistrat(e) de la ville pour les quatre prochaines années. Six questions ont été posées à la mairesse sortante Violaine Doyle et à son adversaire Alain Thibault.

À l’approche du jour du scrutin, quel bilan faites-vous de votre campagne?

Violaine Doyle : «C’est une campagne que nous avons faite en équipe avec des candidats indépendants. Cette façon de faire nous a permis de confronter nos idées afin de présenter aux citoyens et citoyennes de Port-Cartier la meilleure proposition, le meilleur programme.»

Alain Thibault : «J’ai fait une très bonne campagne franche, honnête, positive et propre. J’ai eu le soutien de ma conjointe, de mes enfants, de mes proches et de quelques personnes de soutien incroyablement dédiées autant que moi.»

Quel est le pouls de la population face à vos propositions?

VD : «La population a réagi très positivement à notre programme. Nos objectifs sont clairs et réalistes et nous sentons un vent de confiance.»

AT : «La population a très bien reçu mes propositions. Que du positif. C’est très énergisant et aussi très motivant. On sent que les gens veulent du changement.»

Comment qualifiez-vous vos chances de l’emporter le 5 novembre?

VD : «Nous croyons que nos chances de l’emporter sont excellentes. Nous espérons que les Portcartois et Porcartoises iront voter en grand nombre. Le 5 novembre, la démocratie si chère aux Québécois s’exprimera.»

AT : «Je crois sincèrement que mes chances sont excellentes. J’ai été très bien accueilli partout où je suis allé. Je crois aussi que j’ai mérité la confiance des électeurs pendant mes huit années comme conseiller.»

Si vous êtes élu(e) le 5 novembre, quel sera le premier engagement que vous promettez de réaliser?

VD : «L’élaboration du budget 2018 en s’assurant que le compte de taxes du citoyen demeure acceptable, que la dette soit contrôlée et que la qualité des services soit maintenue et même améliorée. Dans ce cadre budgétaire nous prévoirons les sommes nécessaires à la réalisation de la mise aux normes du réseau d’eau potable de Rivière-Pentecôte et à la diversification économique en utilisant le quai municipal comme levier.»

AT : «Assainir le climat de travail avec les employés de la Ville afin d’améliorer le service aux citoyens et optimiser la gestion municipale.»

Si vous aviez à convaincre les électeurs de voter pour vous en une seule phrase, que diriez-vous?

VD : «Le 5 novembre prochain, faites confiance à une mairesse courageuse, compétente et rassembleuse.»

AT : «Si vous voulez retrouver la franchise, l’honnêteté, l’intégrité et la transparence au conseil de ville, je suis votre seule option. Votez pour moi le 5 novembre.»

Nommez une qualité que vous reconnaissez chez votre adversaire.

VD : «La ténacité est une qualité que je reconnais chez Alain Thibault.»

AT : «Violaine Doyle est une femme structurée dans son travail.»

Partager cet article