En cinq questions… Ann-Sophie Bettez

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 18 octobre 2017
Temps de lecture :

Ann-Sophie Bettez, joueuse des Canadiennes de Montréal de la Ligue canadienne de hockey féminin.

Il y a eu un jour un, un départ à la route vers les nombreux honneurs, tant individuels que d’équipe, qu’Ann-Sophie Bettez aura cumulés au fil de sa carrière. La nomenclature serait longue. Simplement aller sur le Wikipédia de la Septilienne et vous en aurez un bon aperçu.  

Son parcours, qui elle est, ses inspirations, ses moments marquants, ses influences, tout ça En cinq questions avec la joueuse étoile des Canadiennes de Montréal.

Nom : Ann-Sophie Bettez
Âge : 30 ans
Hockeyeuse depuis : 25 ans

1. Parle-nous de ton parcours d’athlète?
J’ai évolué au hockey mineur de Sept-Îles avec les gars. Lorsque je suis déménagée à Montréal à l’âge de 12 ans, j’ai continué mon cheminement avec les gars. C’est au niveau midget que j’ai fait le changement pour évoluer avec le hockey féminin.

Par la suite, mon parcours s’est poursuivi avec deux années sur le circuit collégial avec le Cégep Dawson et après cinq ans avec l’Université McGill. Là, j’entame ma sixième année avec les Canadiennes de Montréal dans la Ligue canadienne de hockey féminin.

2. Comment te décrirais-tu comme athlète?
Je suis une athlète qui est travaillante. Je n’abandonne jamais. Je suis quelqu’un qui aime le travail d’équipe, et qui a une passion indéfinie pour le hockey.

3. De qui t’inspires-tu et quelles sont tes ambitions?
Mes parents sont ma source d’inspiration. Ils ont eu du succès autant dans le sport que dans le milieu professionnel. Et ils ont su élever deux enfants qui ont également réussi.

Pour moi, ce qui est important, c’est de toujours donner le meilleur de moi-même. J’ai pu trouver un travail que j’aime et qui me passionne. Je suis choyée de pouvoir partager mes deux passions; le hockey et la planification financière. Mon but est d’avoir du plaisir dans ce que j’entreprends. Aime ce que tu fais et fais ce que tu aimes!

4. Quels sont les moments marquants de ta carrière?
Il y a plusieurs moments marquants dans ma carrière : gagner la Coupe Clarkson en mars 2017, remporter trois championnats canadiens avec l’Université McGill et mes participations aux Championnats du monde junior avec l’équipe nationale des moins de 22 ans et des moins de 25 ans.

Et il y a probablement la première fois que j’ai mis les patins, puisque sans cet événement je ne serais pas où je suis rendue aujourd’hui.

La présence de ma famille lorsqu’elle est venue me voir jouer l’an dernier m’a aussi marquée. Ils sont tous venus à Montréal pour m’encourager. C’était un beau moment mémorable puisque ça me rappelait de beaux souvenirs de jeunesse.

5. Quel entraîneur ou personne t’a marqué depuis tes débuts dans le sport? Et pourquoi?
Les gens qui m’ont marquée dans mon cheminement sont définitivement les membres de ma famille; mes parents (Daniel Bettez/Susie Crespin), mon frère (Mathieu), mes grands-parents, mes oncles et mes tantes. Ils ont tous eu une influence sur mon cheminement. Sans eux, je ne serais pas la personne que je suis aujourd’hui. Je dois les remercier pour tout le support qu’ils m’ont donné.

Lorsque j’ai commencé à jouer au hockey, je voulais le faire parce que mon frère jouait. Par la suite, mes parents ont accepté de m’inscrire et surtout de me supporter financièrement. Non seulement l’aide financière pour m’inscrire et acheter mon équipement, mais le support et le temps qu’ils ont investis sont infiniment appréciés.

Lors de mon hockey mineur, mes grands-parents venaient m’encourager durant mes parties de hockey. Je suis choyée d’avoir eu ce support et que même aujourd’hui, à distance, je sais qu’ils sont toujours avec moi.

Partager cet article