Grands Voiliers des RDV2017: Un engouement remarquable suscité

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 10 juillet 2017
Temps de lecture :

Du 7 au 9 juillet, cinq grands voiliers ont effectué une escale remarquée au Port de Sept-Îles. Les gens ont été nombreux à se déplacer à cet endroit pour en faire leur visite. À tout cela s’est ajoutée une programmation assez exhaustive d’activités gratuites qui a réussi à susciter beaucoup d’intérêt auprès de la population et des visiteurs. 

Selon l’agente de développement de Tourisme Sept-Îles, Pascale Poney, plus de 10 000 personnes seraient montées à bord des voiliers pour en faire la visite. «Les gens avaient le sourire aux lèvres. On les sentait constamment émerveillés par ce qu’ils voyaient devant eux. C’était un moment assez unique qu’on leur proposait. Les membres de l’équipage ont trouvé l’accueil fantastique», avance-t-elle.

Le plus impressionnant d’entre tous a été l’Esmeralda, un navire militaire chilien qui compte plus de 300 personnes dans son équipage. Les autres sont le Pict on Castle (le navire l’Espérance du programme télévisé La Grande traversée), la Vahine en provenance de la Finlande, le Spaniel de la Littonie et l’allemand Regina Germania.

«Ça coïncidait avec la Fête du nautisme. C’était pour nous un week-end fort chargé. On a voulu mettre de l’avant le talent local sous toutes ses formes. Tout ça est venu animer le bas de la ville. C’était une dynamique très intéressante, enchaîne-t-elle. Les spectacles sous la tente jaune ont aussi apporté beaucoup d’animation. Les retombées économiques ont été plus importantes. On veut développer dans ce sens, même si c’est en soi assez exceptionnel», dit-elle.

Une imposante programmation

Tout comme lors des croisières internationales, un chapiteau d’accueil était accessible à tous au quai Mgr-Blanche. Il comportait des kiosques de nombreux artisans locaux et d’exposants en lien avec le monde maritime. À proximité, la terrasse COGECO et ses trois restaurateurs invités (Tartines et Babeurre, Café Toscane et Marché MelLau) sont venus créer un espace de détente.

À cet endroit, de l’animation était assurée par le chansonnier Alain-Denis Fleury. À cela s’ajoute le spectacle «Les vacances de Noisette» de l’artiste jeunesse, Tante Caroline, ainsi que du théâtre ambulant sous le thème «Larguer les amarres vers les îles». L’artiste Camille Deschênes-Côté a réalisé une œuvre en continu à même le sol, les 8 et 9 juillet. Près de cette fresque aménagée, un espace était mis à la disposition des jeunes pour leur permettre de créer.

La promenade du Vieux-Quai n’avait pas été laissée pour compte puisque de nombreuses activités s’y sont aussi déroulées le 8 juillet. Ce site s’est animé successivement par les échassiers ambulants du duo À Bâbord et par du théâtre de rue. En après-midi, les Septiliens et les membres de l’équipage ont pu fraterniser autour d’une partie de volleyball de plage. Un moment fort apprécié.

Le brunch gourmand, organisé en collaboration avec la Table bioalimentaire de la Côte-Nord, a aussi suscité beaucoup d’intérêt. En effet, les 100 billets mis à la disposition de la population ont tous trouvé preneurs. «Tout l’équipage des petits bateaux est venu pour le brunch. Ils ont adoré ce repas concocté par Bigarade. C’est une activité que nous devons reproduire», lance-t-elle.

Un événement ponctuel

Les RDV2017 étaient organisés par Tourisme Sept-Îles et ses partenaires dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération canadienne. Cette année, plus de 40 grands voiliers auront navigué en eaux canadiennes. Un fait qui n’a rien d’anodin. Si l’on ajoute les gens qui ont profité de toutes ces activités, on estime que le nombre augmente à 15 000 personnes.

 

 

 

Partager cet article