Le Grenier boréal: David Suzuki en visite à Longue-Pointe-de-Mingan cet été

Par Frédérick Jolicoeur Tétreault 12:00 AM - 23 mai 2017
Temps de lecture :

La Coop Le grenier Boréal accueillera David Suzuki lors d’un évènement festif grand public.

Le célèbre scientifique généticien et environnementaliste canadien, David Suzuki, sera de passage en juin dans la communauté de Longue-Pointe-de-Mingan afin de remettre le prix «Action David Suzuki 2017» à la Coop Le Grenier boréal.

La communauté de Longue-Pointe-de-Mingan compte maintenant parmi ses entreprises locales une gagnante du prix Action David Suzuki 2017. Ce concours panquébécois est une initiative de la Fondation David Suzuki et du Mouvement Desjardins, qui cherche à mettre en valeur un projet citoyen ayant un impact positif sur la santé de l’environnement et de leur communauté. Cette année, c’est la Coop Le Grenier Boréal qui a été le choix final du jury parmi dix autres projets finalistes.

Pour l’occasion, la Coop accueillera M. Suzuki et quelques membres de sa fondation lors d’un évènement festif grand public qui comprendra une visite guidée des installations de la Coop, une dégustation de produits locaux, une distribution d’arbres, ainsi qu’une chasse au trésor.

Fleuron local

Puisqu’elle collabore avec les écoles et les familles de la région à promouvoir une saine alimentation, la coopérative de solidarité agroforestière Le Grenier boréal se verra décerner une bourse de 3 000$ de la part du Mouvement Desjardins.

Le Grenier boréal se spécialise dans la production d’une vaste variété de fruits et légumes. Sur commande, il peut également procéder à la récolte en forêt de nombreux petits fruits (chicoutai, camarine, bleuet, etc.), des plantes médicinales et comestibles ainsi que des champignons. L’entreprise produit également une recette de thé du Labrador et pétales de roses, et élabore parfois même des mélanges spéciaux.

Preuve de son offre de services multiples, la Coop offre du service-conseil qui passe de l’échantillonnage d’eau, de sol ou de plantes jusqu’à l’aménagement paysager en passant par l’organisation de soirées de consultations. De plus, elle travaille actuellement à accentuer le côté agrotouristique de son entreprise, entre autres, en aménageant plus de 100 variétés de vivaces qui serviront à augmenter l’expérience visuelle et olfactive du domaine.

Partager cet article