Tempête du 30 décembre: Une rencontre pour les citoyens inquiets

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 31 janvier 2017
Temps de lecture :

La Ville de Sept-Îles envisage organiser une rencontre pour les citoyens riverains touchés ou non par les tempêtes du 30 décembre et du 4 janvier afin de «répondre à leurs questions». Aucune date n’est fixée pour l’instant.

La conseillère de Val-Marguerite, Élisabeth Chevalier, a «salué» le travail de l’administration municipale lors des grandes marées du 30 décembre lors de la séance du conseil municipal du 23 janvier. «Tout le monde a agi rapidement et a bien agi.» Celle qui était à l’extérieur de la région au moment des faits «a suivi de loin» les événements. «On se sent impuissant, mais on se sent encore plus impuissant quand on est loin», a-t-elle exprimé.

La municipalité est à organiser une rencontre pour les citoyens riverains, autant ceux qui ont été victime de la tempête, que ceux qui se trouve dans une zone «en imminence» d’être érodée ou ceux qui ne sont pas touchés. «Des gens qui ne sont pas nécessairement des sinistrés, mais par contre, qui sont inquiets pour leur maison et leurs terrains», a expliqué le maire Réjean Porlier.

La Ville compte inviter des experts qui sauront «répondre à des questions qui sont souvent très scientifiques». Le maire a rencontré à Québec les ministres Pierre Arcand et Martin Coiteux, le 25 janvier, pour faire le suivi de leur visite dans la région, il y a quelques jours.

 

Partager cet article