La Romaine: La victime pas encore extirpée des décombres

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 12 Décembre 2016
Temps de lecture :

Les travaux à la Romaine-4.

Un travailleur de l’entreprise EBC est mort au chantier hydroélectrique de La Romaine-4, vendredi vers 22h50. Un mur de roches s’est écroulé sur la pelle hydraulique que conduisait l’homme, dont le corps n’avait toujours pas été extirpé de la cabine, lundi.

Les secouristes n’avaient pas pu se rendre sur les lieux de l’accident lundi pour extirper «de façon sécuritaire et sans risques» le corps du travailleur, a expliqué la Commission des normes, de l’équité et de la santé et sécurité au travail (CNESST). Les inspecteurs de la commission ont d’ailleurs ordonné l’arrêt des travaux, samedi à 15h, au portail amont de la galerie de dérivation où le drame s’est déroulé.

«Le CNESST attend du maître d’œuvre, Hydro-Québec, une méthode pour sécuriser les parois de la galerie» pour retirer la dépouille du travailleur et permettre la reprise des travaux. «Malgré la compassion que nous éprouvons pour la famille, il est absolument prioritaire de sécuriser les lieux afin d’éviter une autre tragédie», a indiqué la porte-parole de la CNESST sur la Côte-Nord, Louise Bertrand.

Les inspecteurs de la commission se trouvaient toujours sur place, lundi. L’identité de l’homme n’avait pas non plus été rendue publique par la Sûreté du Québec puisque le coroner n’a pu procéder à son l’identification formelle.

Quatrième décès

C’est le quatrième décès qui survient sur le mégachantier d’Hydro-Québec, lancé en 2009. En août, un homme de Rimouski est mort en chutant d’un camion aussi dans le secteur de Romaine 4, où les travaux ont débuté l’hiver dernier. La semaine dernière, on apprenait que la famille de Steeve Barriault, décédé au chantier en mars 2015, poursuit au civil la Société d’État.

Partager cet article