«Port-Cartier, la boxe te va comme un gant» – Alain Bourassa

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 08 novembre 2016
Temps de lecture :
Boxe

Ronald Laualiki du Adrénaline Fight Club de Sept-Îles sera du Gala de boxe organisé par Eye of the Tiger Management samedi à Rimouski. Il est accompagné de son entraîneur Mickael Hecho.

Le Club de boxe Lady Era de Port-Cartier a encore une fois fait les choses en grand. Un peu plus de 500 personnes ont assisté, samedi dernier, à son quatrième gala amateur au gymnase du Complexe récréatif et culturel.

Les spectateurs ont en certainement eu pour leur argent lors du Gala MMXVI-IV, un «superbe gala, digne des galas professionnels», les millions de dollars en moins.

«Une foule en délire et survoltée tout au long de la soirée avec plus de 500 personnes. Des boxeurs et boxeuses à la hauteur des attentes», a renchéri Alain Bourassa, un des grands manitous de l’événement présenté par le Club Lady Era, au profit de la Maison de la famille et du CPE Touchatouilles de Port-Cartier, en plus de retombées pour les boxeurs locaux pour leurs compétitions à venir.

Dans le ring, le combat final de la soirée opposait Sébastien Bouchard au Rimouskois Justin Bouchard. Le «local» a été déclaré vainqueur par décision unanime dans ce qui s’est avéré le «combat de la soirée ».

Dans le duel précédent, Tommy Gagnon du Lady Era s’était également retrouvé le bras dans les airs en signe de victoire, un verdict par décision partagée. Alain Desrosiers, chez les 40 ans et plus (maîtres), Guillaume Loranger et Jean-Simon Therrien sont également sortis du ring en gagnants. Vincent Desrosiers, Evan Quessy; la relève chez les moins de 10 ans, Gabriel Theriault (en relève à la dernière minute) et Laury Truchon ont livré de bons combats en démonstration.

Partager cet article