Luc Dion quitte la présidence de DÉSÎ

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 13 juin 2016
Temps de lecture :

Après 22 ans à titre de président de Développement économique Sept-Îles (DÉSÎ), Luc Dion a décidé de tirer sa révérence pour «se concentrer sur de nouveaux défis». Président de la Chambre de commerce, Marc Brouillette a été élu président de la corporation de développement économique.

Luc Dion a annoncé qu’il passait le flambeau lors de l’assemblée générale annuelle de DÉSÎ qui s’est tenue jeudi. Au cours de ses années à la tête de la corporation de développement économique, Luc Dion aura travaillé sur des projets d’envergure comme le projet hydroélectrique SM-3 et la phase 2 d’Aluminerie Alouette.

L’année 2015 aura été «forte en rebondissement» pour DÉSÎ, tant en raison des nombreux rebondissements économiques que les changements dans son organisation en intégrant les services de premières lignes aux PME et à l’entrepreneuriat du CLD de Sept-Rivières.

«La saga entourant Cliffs, la fin des travaux du quai multiusagers, la création du CISSS de la Côte-Nord, la fin du projet FerroQuébec et la réduction de la participation de Yara international dans le projet Mine Arnaud», font partie des dossiers auxquels DÉSÎ a dû jongler en 2015. La corporation de développement économique a aussi organisé l’an dernier le Point sur l’économie de Sept-Îles.

Parmi les autres actions de l’organisme paramunicipal en 2015, notons le départ d’une première cohorte du programme Initiative PME, la coordination de la Coalition Plein gaz au Nord, la mise en place d’un Comité de maximisation économique pour Sept-Rivières (COMAX) et la modernisation de l’image de marque de la ville avec ADN Sept-Îles.

Partager cet article