2015 : «Année de turbulence» pour le Port de Sept-Îles  

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 19 mai 2016
Temps de lecture :

La débâcle du marché du fer n’a pas fait de cadeaux au Port de Sept-Îles qui a vu en 2015, fondre son chiffre d’affaires de plus de 40%, en plus d’enregistrer une perte de 3 millions $, une première dans son histoire.

«On a traversé une période de turbulence», a admis le président-directeur général, Pierre D. Gagnon lors de l’Assemblée générale annuelle, tenue jeudi matin. «2015 a été une année fort exigeante, imprévisible», a-t-il ajouté.

La baisse «majeure» du chiffre d’affaires, qui a glissé de 13 à 7,4 millions $, s’explique surtout par «l’absence d’expédition de minerai de fer à Pointe-Noire» avec l’arrêt complet des opérations de Cliffs Natural Resources.

Le tonnage annuel a aussi écopé avec un volume de 22,7 tonnes manutentionnées, une chute de 4,6% par rapport à 2014. «Plus que jamais dans le contexte (qui prévaut toujours), on a dû agir avec une grande prudence. Cette rigueur-là devra être maintenue jusqu’à une éventuelle relance».

Une relance qui sera «lente», prévoit M. Gagnon qui mise entre autres sur le développement des projets de Tata Steel Minerals Canada et Champion Iron Mines, qui vient d’acheter la mine du lac Bloom à Fermont.

Partager cet article