Un grand défenseur du sport nord-côtier nous quitte

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 02 février 2016
Temps de lecture :

Le Septilien Lucien Dallaire a rendu l’âme le 1er février en soirée, à l’âge de 52 ans.

Homme de soccer, homme de cœur du sport amateur nord-côtier, le Septilien Lucien Dallaire n’est plus. Affligé par des problèmes de santé depuis quelques années, celui qui a assuré l’actualité sportive régionale au micro de la radio de Radio-Canada est décédé lundi soir (1er février).

Lucien Dallaire a certainement le soccer tatoué sur le cœur, le ballon rond qui l’aura passionné comme joueur (intronisée au Temple de la renommée du soccer québécois en 2002 comme athlète), entraîneur et dirigeant (notamment président de l’Association régionale de soccer). Il s’est en fait un grand défenseur.

Ami d’enfance, ami depuis la maternelle, Helder Duarte est certainement bien au fait de ce que le Septilien a accompli pour lui rendre hommage, un homme avec qui il aura assuré la tenue d’un tournoi de soccer mixte durant bon nombre d’années, à partir de la fin des années 80.

«Lucien, c’est quelqu’un qui défendait la Côte-Nord au niveau provincial. Je me rappelle ses sautes d’humeur lors des AGA de la Fédération provinciale de soccer. Il faisait bouger les affaires avec ses revendications. Il a toujours eu des idées de développement et quand il a quitté le soccer, ç’a été une perte pour la région», a-t-il souligné.

Duarte garde aussi le souvenir d’un Lucien Dallaire bon vivant, et ce depuis son tout jeune âge, aux multiples coups depuis la maternelle. Un homme fier de sa ville, de sa région, au sentiment d’appartenance fort. «Il a fait sa marque à la radio. Il était un des premiers à m’appeler pour me féliciter de mes exploits. Il était content pour moi. Il a toujours eu les gens de Sept-Îles à cœur», a renchéri celui qui dirige le Rouge et Or de l’Université Laval en soccer féminin.

Pier Gilbert en est un autre qui l’aura longtemps côtoyé, du temps où Lucien était étudiant au Cégep de Sept-Îles, tout en assurant la direction technique du club de soccer local. «Lors d’une réunion de désespoir, c’est là qu’il m’a demandé d’être président et je l’ai été durant25 ans. C’est de sa faute», a lancé le coloré personnage. «Lucien était très responsable. Il a tout fait pour que le soccer prenne sa place dans la région, mais aussi dans la province. Il a touché à tous les domaines. S’il n’avait pas été malade, il serait sûrement encore là. Il a tenu le soccer à bout de bras durant plusieurs années», a-t-il ajouté.

Au-delà du sport, Lucien Dallaire aura été le président fondateur de Greffe-toi à nous, organisme de soutien aux personnes en attente de greffe ou en suivi post-greffe dans le comté de Duplessis.

L’équipe du Journal Le Nord-Côtier tient à offrir ses plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

Le milieu du ballon rond nord-côtier et sportif te dit certainement merci et salut Lulu!

Partager cet article