Bettez retrouve son cœur d’enfant!

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 06 janvier 2016
Temps de lecture :

Ann-Sophie Bettez (à droite à l’avant), en compagnie de quelques-unes de ses coéquipières, sur le site de la Classique Hivernale au Gillette Stadium. (Photo : Courtoisie)

Quand on est adulte et qu’on enfile les patins pour sauter sur une patinoire extérieure et jouer au hockey, on retrouve souvent son cœur d’enfant. C’est ce qu’a vécu la Septilienne Ann-Sophie Bettez, le 31 décembre, alors qu’en compagnie de ses Canadiennes de Montréal elle a goûté à la Classique Hivernale Bridgestone 2016 LNH, en marge du match des Anciens Canadiens contre les Anciens Bruins.

C’est sur le tard que s’est confirmée la participation des Canadiennes de la Ligue canadienne de hockey féminin (CWHL) à ce grand rendez-vous de la LNH. La formation montréalaise a affronté en match hors-concours le Pride de Boston de la Ligue nationale de hockey féminin (NWHL), alignant pour l’occasion des joueuses d’autres équipes.

«C’était une expérience incroyable et inoubliable. Jouer dehors a permis de faire sortir les enfants en nous. Jamais je n’aurais pensé jouer un jour à la Classique Hivernale», a laissé savoir la hockeyeuse âgée de 28 ans.

Cette rencontre au Gillette Stadium, le domicile des Patriots de la Nouvelle-Angleterre (NFL), aura été de courte durée (deux périodes de 15 minutes non chronométrées), mais aura laissé un bon goût. «Maintenant que je suis allée, j’espère pouvoir retourner à la Classique chaque année. Ç’a passé beaucoup trop vite. J’espère que cet événement va se reproduire et qu’on pourra jouer une partie complète. Que du positif de cette participation à la Classique», a-t-elle renchéri.

Bettez et les Canadiennes ont renoué avec leur ligue samedi avec la visite, au Complexe sportif Bell, des Blades de Boston. La formation du Massachusetts a goûté à la médecine du club montréalais, qui a triomphé deux fois par blanchissage, 4-0 samedi et 7-0 le lendemain. La Septilienne a touché la cible deux fois au premier duel et a s’est faite complice sur un but au deuxième match.

 

Partager cet article