La belle vie avec 955 participants pour la 5e édition du Marathon Mamu – Galeries Montagnaises

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 30 juin 2015
Temps de lecture :

Le Marathon Mamu – Galeries Montagnaises, c’est la belle vie. Ce plaisir de la course à pied, au cœur des deux cultures, a été renouvelé pour une cinquième fois le 28 juin à Sept-Îles et Uashat. 955 participants se sont imprégnés de cette édition 2015, une édition marquée par un nombre record de coureurs et marcheurs – une centaine de plus qu’en 2014 – et un nouveau roi à l’épreuve reine.

Dame Nature a encore une fois gâté les participants, qui ont eu droit au soleil et la chaleur, sur un parcours fort apprécié, au cœur des jardins de l’Anse et de la vue sur le fleuve et les Îles, et motivé par les encouragements. Sur le site du départ et arrivée, derrière les Galeries Montagnaises, musique et danse ont animé l’événement tout au long de la journée du dimanche avec la participation notamment de Scott Pien Picard, du groupe Petapan et de Gary Macfarlane.

Le parcours, couru sur 42,2 km, aura appartenu au Jonquiérois Steeve Tanguay, originaire de Baie-Johan-Beetz. Le nouveau monarque de l’épreuve reine détrône ainsi le Cayen de source Camilien Boudreau, troisième pour l’édition 2015, le vainqueur des quatre premiers rendez-vous du Marathon Mamu – Galeries Montagnaises.

« J’ai fait un très bon temps et comme j’avais une bonne avance, j’ai « slaqué » au deuxième tour (après 21,1 km) », a laissé savoir celui qui aura mis 2:55:17.47 pour parcourir les 42,2 km. Le nouveau roi a également eu de bons mots pour sa première expérience au Marathon Mamu – Galeries Montagnaises. « Le parcours est beau et l’organisation est très chaleureuse et dynamique. Si l’occasion se présente, c’est sûr que je veux revenir », a-t-il renchéri. Le boulot prive Tanguay de participation à des marathons qu’il caresse.

Chez les femmes, Luce Landry, maintenant établie à Pouch Cove (près de St John, Terre-Neuve/Labrador), a été la plus rapide des deux participantes. La dame de 42 ans, originaire de Natashquan, a enregistré un temps de 3:55:39.37.

Comblé!
L’homme derrière le Marathon Mamu, celui pour qui ce rêve fou de faire bouger et rapprocher les deux cultures se poursuit, se plait toujours autant de le vivre de l’autre côté. « J’ai pu le vivre pleinement cette année (problème au chronométrage en 2014) et accueillir chacun des participants, ou presque. Personnellement, c’est un beau marathon. Je m’y sens de plus en plus à l’aise. L’organisation est rôdée, et ce qui me fait plaisir, c’est que les gens de ma communauté embarquent beaucoup et les coureurs m’en parlent », a souligné Roger Vachon.

$$$$
L’organisation du Marathon Mamu – Galeries Montagnaises, malgré une situation économique fragile, a donné un appui de cœur aux deux organismes qu’elle supporte, avec 11 000$ pour l’Élyme des sables, la maison de soins palliatifs de Sept-Îles, et 2 000$ pour le Répit Richelieu.

Pour leur participation au Défi SOS Santé Moi pour toi en septembre, une course à relais entre Montréal et Québec, l’équipe féminine nord-côtière, formée d’Annick Parent, Isabelle Cormier, Johanne Blanchette, Kathie Dupéré, Mélanie Truchon, Mireille Hébert et Valérie Tremblay, s’est vue remettre 1 000$.

En première ligne dès le départ, Martin Ouellet (#13), Camilien Boudreau (#12) et Steeve Tanguay (#21) auront été les trois plus rapides du 42,2 km. Le gagnant, celui qui a détrôné Boudreau (vainqueur en 2011, 2012, 2013 et 2014), aura été Tanguay. (Photo : Optik 360)

Plus de photos et résultats complets au https://www.facebook.com/MarathonMamu

Partager cet article