Déménagement de la Cage aux Sports: Un référendum pourrait avoir lieu

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 24 février 2015
Temps de lecture :

La question du déménagement de la Cage aux Sports près du parc du Vieux-Quai pourrait être soumise à un référendum. Cependant, seuls les citoyens et personnes morales demeurant dans la zone concernée pourront se prononcer.

C’est ce qu’a expliqué la greffière de la Ville de Sept-Îles, Valérie Haince, à la séance du conseil municipal de lundi, après que les élus aient adopté le second projet de règlement du changement de zonage nécessaire au projet. Un avis public sera publié dans le journal du 11 mars. Les propriétaires et personnes morales du secteur désigné dans l’avis auront du 12 au 19 mars pour faire une demande de participation à un référendum.

Les citoyennes opposées à l’emplacement du projet ont réitéré leur souhait de préserver le parc urbain. «S’il-vous-plaît, protégeons notre parc urbain. Il faut avoir une vision», a mentionné l’une des citoyennes, Élisabeth Blais. Celle-ci s’est montrée déçue que seules les personnes entourant la zone concernée puissent se prononcer par voie référendaire. «Le parc urbain, il appartient à toute la population de Sept-Îles. Il n’appartient pas aux gens du quartier seulement», a-t-elle affirmé.

638 signatures en faveur

Une pétition en faveur du projet, ayant recueilli 638 signatures, a été remise aux élus et déposée lors de séance. Invités à se prononcer pour ou contre le projet, les élus sont demeurés prudents. «On n’en est pas là. Dans le moment, on a un projet qui nous a été présenté et on est en train de faire certaines vérifications et on verra si on poursuit», a affirmé Lorraine Dubuc-Johnson qui a agissait à titre de promaire en remplacement de Réjean Porlier, absent.

Élisabeth Blais  (Photo Le Nord-Côtier)

Partager cet article