Déraillement mortel: Une première locomotive de retirée

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 03 février 2015
Temps de lecture :

La locomotive, qui était partiellement submergée dans les eaux de la rivière Moisie depuis le déraillement du 6 novembre, a été retirée de sa fâcheuse position, dimanche. Les travaux pour retirer la locomotive principale, complètement submergée dans la rivière, se poursuivent.

L’imposante grue de 700 tonnes a effectué le premier levage de la locomotive dont le nez était situé tout près des eaux de la rivière Moisie. La grue est présentement en train de remonter le chemin d’accès avec la locomotive accrochée à son mat.

Celle-ci sera déposée sur une plateforme située à mi-parcours de la rivière et la voie ferrée. La grue sera repositionnée pour être en mesure de lever la locomotive jusque sur la voie. Elle sera déposée sur un chariot et amenée à Sept-Îles pour inspection.

Les différentes équipes de travail s’affaireront à terminer l’ancrage de la locomotive principale et à enlever les roches sous l’eau qui empêchent de procéder au levage de celle-ci. L’opération de levage devrait avoir lieu la semaine prochaine. La locomotive de tête se trouve à environ sept pieds sous l’eau.

Pesant 220 tonnes sur la terre ferme, mais remplie d’eau et de glace, il est impossible d’évaluer le poids actuel de l’engin. Les températures froides de ce début d’année ont retardé à quelques reprises le chantier. Les wagons ont été retirés avec succès en janvier. Le déraillement de la locomotive de la Compagnie minière IOC avait causé la mort du cheminot Enrick Gagnon le 6 novembre.

(Photo Courtoisie – IOC)

Partager cet article