Complexe AGARA: La galerie d’art adopte une nouvelle vocation

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 26 novembre 2014
Temps de lecture :

En plus du petit hôtel Le Repos du Guerrier, le Complexe AGARA du 136, boulevard des Montagnais dispose désormais d’une boutique d’artisanat autochtone, «Atikuss artisanat». La propriétaire Josée Leblanc ayant effectué l’achat de tout l’inventaire d’«Innu Apakuai» qui avait fermé ses portes il y a plus d’un mois aux Galeries Montagnaises.

«La section galerie d’art de notre complexe fonctionnait plus ou moins bien suite au départ Ernest «Aness» Dominique. Le lieu n’étant pas utilisé par d’autres artistes. Je me suis dit que c’était là l’endroit idéal pour accueillir une boutique d’artisanat autochtone. J’ai décidé de me lancer seule dans cette aventure», souligne-t-elle. À court terme, la boutique d’artisanat sera appelée à devenir un lieu de création où des objets seront confectionnés à la main sur place.

Un rabais sera également consenti sur l’achat du tissu aux artisans locaux désirant utiliser ses installations et son équipement. «Je veux installer une dynamique artistique à la boutique. Je veux aussi éventuellement avoir recours au service de dames qui transmettront leur savoir aux jeunes de la communauté. On transmet à nouveau la culture autochtone à travers l’art. Le Complexe AGARA conserve donc la même essence. On ne fait que reprendre un nouveau souffle», indique celle qui vendra sur place plus de 90% d’articles confectionnés à la main par des artisans autochtones.

Sur place, les clients peuvent déjà se procurer des capteurs de rêve, des mocassins, du tissu, du cuir de tous genres et des peaux d’animaux tannés tels que loup-marin, loup, castor, marte et mouton. Afin de faire la promotion de la boutique d’artisanat hors ses murs, des présentoirs prenant la forme d’un canot ont également été installés à différents endroits de Sept-Îles, dont à la Tabagie des Galeries Montagnaises et en saison estivale dans le kiosque de réservation des Croisières du Capitaine au Vieux-Quai.

(Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article