Tim Hortons : Le café coulera à Havre-Saint-Pierre en novembre

Par 12:00 AM - 15 septembre 2014
Temps de lecture :

La première pelletée de terre est donnée, Havre-Saint-Pierre aura son restaurant Tim Hortons, le 14 novembre. Après cinq années à essuyer des refus et à ne jamais baisser les bras, Liette Boudreau a finalement convaincu la chaîne à une bannière en Minganie.

L’idée d’ouvrir un Tim Hortons dans sa communauté a commencé à émerger en 2008 dans l’esprit de Liette Boudreau. Elle a d’abord proposé un projet de comptoir à la chaîne, ce qui n’a pas été retenu. Elle est revenue à la charge avec le concept d’un restaurant traditionnel, mais une fois plus le géant du café ne s’est pas montré intéressé.

Malgré l’intérêt toujours absent, la femme d’affaires n’a pas abandonné son idée, bien déterminée à convaincre les dirigeants de Toronto de la pertinence du marché d’Havre-Saint-Pierre. Pour se faire, elle a entamé une cueillette d’informations étoffée auprès des diverses instances du milieu de Parcs Canada, en passant par Transports Québec ou encore la MRC.

«On a monté une présentation avec toutes les statistiques de la région pour vraiment bien la vendre. On a parlé du projet Romaine, un des plus gros au Canada. On a même amené un représentant pour venir en parler», a raconté Liette Boudreau. C’est à Montréal qu’elle s’est rendue pour promouvoir son projet devant les hauts placés de l’entreprise. Après une présentation convaincante, elle a tout de même reçu une réponse négative par lettre, sept mois plus tard.

Ne reculant devant rien, Mme Boudreau a décidé d’inviter les gens de Tim Hortons pour une visite en Minganie, afin qu’ils puissent vraiment bien saisir l’engouement dans la localité. «Finalement, ils sont venus à notre insu. Après cinq ans, j’ai pris un message sur mon répondeur qui disait qu’il fallait un Tim qui ouvre dans la région», a-t-elle raconté.

C’est parti
C’est avec sa fille Judyane Vaillancourt que Mme Boudreau se lance dans l’aventure. Les travaux ont commencé dans les derniers jours, sur la rue du Cométique. L’ouverture est prévue pour le 14 novembre. L’entrepreneure est présentement à Montréal pour suivre une formation de sept semaines avec les gens de Tim Hortons.

Le processus de recrutement est lancé. Le restaurant emploiera une trentaine de personnes à temps plein et une dizaine à temps partiel. «Tout le monde m’appelle «madame Tim» au Havre. Les gens attendent avec impatience c’est incroyable, je ne peux pas faire un pas sans que l’on m’en parle», a conclu Liette Boudreau.

Liette Boudreau et sa fille Judyane Vaillancourt en compagnie de l’entrepreneur chargé des travaux pour la construction du premier Tim Hortons d’Havre-Saint-Pierre. (Photo : courtoisie)

Partager cet article