Chantier La Romaine: Des chômeurs manifestent depuis dimanche

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 19 août 2014
Temps de lecture :

Les chômeurs qui manifestent depuis dimanche à l’entrée du chemin d’accès menant au complexe hydroélectrique de La Romaine en Minganie occupaient toujours les lieux, mardi en fin de journée. Les travailleurs sans emploi revendiquent une présence accrue des Nord-Côtiers sur les chantiers de la région, notamment celui d’Hydro-Québec, le plus important au Québec.

«La situation est désastreuse à La Romaine», a affirmé au bout du fil le porte-parole du regroupement, Éric Dufour. «Tout ce qu’on veut, c’est que le gouvernement nous respecte et fasse appliquer les règles, en priorisant l’embauche régionale», a ajouté celui qui venait tout juste de revenir à Sept-Îles.

Les chômeurs veulent une présence accrue des Nord-Côtiers sur les chantiers de la région.

Les chômeurs veulent une présence accrue des Nord-Côtiers sur les chantiers de la région.

Des manifestants doivent encore passer la nuit au kilomètre 0 du chemin d’accès, selon ce que confirme M. Dufour, qui invite les citoyens et travailleurs à se joindre au mouvement de protestation. «Les gens sont découragés, ils se sentent impuissants devant le gouvernement. (…) Ceux qui sont déçus de la situation actuelle peuvent venir nous appuyer», a-t-il lancé.

Les travailleurs s’attendent à une réaction de la part du ministre du Travail, Sam Hamad. «Nous voulons qu’il réagisse et qu’il respecte la Côte-Nord», a martelé le porte-parole. Au printemps, Québec a créé, il faut le rappeler, un comité interministériel sur la question de l’embauche régionale. Mardi, il a été impossible d’obtenir une réaction du ministère.

La manifestation des chômeurs n’entrave pas la circulation sur la 138 et ne perturbe pas les travaux du chantier hydroélectrique. La Société d’État rappelle qu’elle est à l’écoute des préoccupations du milieu et dit suivre la situation de près. Selon les dernières données d’Hydro-Québec, 43% des travailleurs du chantier provenaient de la Côte-Nord, ce qui inclut les métiers et services.

La Romaine compte pour l’heure quelque 2200 travailleurs actifs.

(Photos: courtoisie)

Partager cet article