Un pêcheur disparu en mer

Par 12:00 AM - 14 août 2014
Temps de lecture :

La Garde côtière canadienne a diminué ses opérations jeudi, en fin de journée, pour tenter de retrouver un homme qui serait tombé à l’eau, au large de Port-Cartier, vers 3h20, dans la nuit du 13 au 14 août. L’individu est un pêcheur gaspésien de 52 ans, qui œuvrait à bord  du bateau Marie-Simon 1.

L’homme serait tombé à l’eau à 15 kilomètres au large de Port-Cartier. Plusieurs bateaux de pêche, navires commerciaux et remorqueurs ont collaboré aux recherches en mer. Très tôt, le 14 août, les Forces armées avec un hélicoptère Cormorant,  la Sûreté du Québec et un avion de Transport Canada se sont aussi joints aux opérations de sauvetage.

Aucun indice qui aurait pu permettre de relocaliser l’homme n’a été repéré. La Garde côtière a pris la décision de réduire les recherches vers 19h30. «Pendant toute la journée,  il y a un hélicoptère, deux avions, douze navires et embarcations qui ont contribué aux recherches. On a fait le secteur au peigne fin, puis on a rien trouvé. La personne ne portait pas de veste de sauvetage et la météo se détériorait, donc  à un moment donné, on se rend à l’évidence qu’on doit diminuer les recherches. Bien entendu, la famille a été avisée», a fait savoir Michel Plamondon, porte-parole de la Garde côtière canadienne.

Les circonstances qui auraient mené le pêcheur à l’eau ne sont pas encore connues. «Ce que nous avons su, c’est qu’il y a un pêcheur qui l’a vu tomber. Ils ont fait demi-tour, mais ils n’ont pas réussi à le récupérer», a indiqué M. Plamondon.

Le dossier a été transféré à la Sûreté du Québec de Matane, qui traite le cas comme une disparition.

 

(Photo : archives)

Partager cet article