Les Gaulois arrachent le match au HC Chivaz

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 18 novembre 2013
Temps de lecture :
hockey québec

Le HC Chivaz de Sept-Îles n’a que lui à blâmer s’il a laissé un point de côté, samedi, face aux Gaulois de Port-Cartier. La formation locale a vu son avance de 5-1 fondre en fin de deuxième vingt, s’inclinant 7-6, au final, en tirs de barrage.

Les visiteurs ont profité d’une punition majeure à Napessis André en fin de deuxième période pour toucher la cible à quatre reprises au cours de ce cinq minutes avec l’avantage d’un homme. La troupe de l’entraîneur Alain Desrosiers a alors pris l’avance. Olivier Furlong aura ramené les deux équipes à la cause départ, mais, après une prolongation sans but, Jason Bernatchez aura tranché en fusillade.

«On est venu voler les deux points qu’on avait donnés à Port-Cartier (12 octobre, défaite de 4-2). C’est la même situation. Leur indiscipline nous a permis de revenir dans le match», a indiqué le coach des Gaulois. «À 5-1, on a commencé à reprendre le tempo, on était premier sur la rondelle et le système de jeu était appliqué. La punition à Napessis a fait mal», a-t-il ajouté, soulignant que le mauvais départ de ses hockeyeurs était dû à un manque d’intensité. Le discours du premier entracte aura donc porté fruit.

Pour l’entraîneur-adjoint du HC Chivaz, le relâchement de la deuxième période et la majeure sont à l’origine du revirement de situation. «Le cinq minutes, c’était un bon « call », mais il y a une pénalité qui a été manquée par après. La punition a changé le tempo et à la suite de ça, ç’a débordé. C’est un point qui peut nous faire mal en fin de saison», a confessé Jimmy Fequet.

La formation septilienne pourra se racheter cette fin de semaine alors qu’elle rendra visite, samedi, aux Marchands de Havre-Saint-Pierre. Quant à l’équipe portcartoise, elle recevra les Cayens le 30 décembre.

16 NOVEMBRE 2013
PORT-CARTIER : 7 SEPT-ÎLES 6 (FUSILLADE)
PREMIÈRE PÉRIODE

1-P-C : Vincent Desrosiers
(J. Grégoire, P. Deroy) 01:43
2-S-I : Christian Laflamme
(R. Ruel, T. Joubert) 02:56
3-S-I : Luc Arsenault
(N. Bouchard, S. Babin) 10:58
4-S-I : Louis-Philippe Canuel
(N. Bouchard, O. Furlong) 16:32
5-S-I : Roby Ruel
(T. Joubert) 17:25
DEUXIÈME PÉRIODE
6-S-I : Frédéric Arsenault
(T. Larouche, L.P. Canuel) 01:57
7-P-C : Nicolas Mayrand
(J.F. Landry, J. Bernatchez) 08:48
8-P-C : Philippe Deroy
(J. Grégoire, L. Labbé) 19:43
9-P-C : Sylvain Watt
(N. Mayrand, J.F. Landry) 20:00
TROISIÈME PÉRIODE
10-P-C : Jean-François Landry
(S. Watt, I. Vandette) 01:19
11-P-C : Jason Bernatchez
(N. Mayrand, J.F. Landry) 03:24
12-S-I : Olivier Furlong
(M. Hébert, F. Arsenault) 13:58
PROLONGATION
Aucun but
FUSILLADE
Port-Cartier

Jean-François Landry : Arrêt
Jason Bernatchez : But
Nicolas Mayrand : Arrêt
Sept-Îles
Louis-Philippe Canuel : Arrêt
Teddy Joubert : Arrêt
Frédéric Arsenault : Arrêt
GARDIENS
P-C : Joël Grondin
S-I : Mason Cormier

Photo : Même s’il est couché sur la glace, Napessis André (#7) aura écopé d’une punition majeure. Les Gaulois ont profité de cet avantage d’un homme pour trouver le fond du filet à quatre reprises. (Photo : Sébastien Miousse)

Partager cet article