Les travaux du BAPE suscitent un vif intérêt à Sept-Îles

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 28 août 2013
Temps de lecture :

Plus de 450 citoyens ont participé mardi à la première partie de la commission d’enquête du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), qui étudie le controversé projet d’exploitation d’une mine d’apatite près de Sept-Îles. Les préoccupations environnementales et les craintes d’impacts sur la santé publique ont été au centre de la très grande majorité des interventions des citoyens. La période de questions a pris fin tard en soirée, vers 1h30 du matin.

Mercredi en après-midi, les travaux ont repris devant une soixantaine de citoyens. En ouverture, le président de la commission, Joseph Zayed, a commenté la veille. «De toute ma carrière, je n’ai jamais vu une séance où autant de questions sont demeurées en suspens», a-t-il affirmé en rappelant au promoteur et aux intervenants invités (ministères et organismes) d’être rigoureux dans leurs réponses. Une trentaine de citoyens devaient poser à leur tour une question sur le projet d’ici la fin de la journée.

Les travaux reprennent ce soir à compter de 19h. Une visite terrain du site projeté de Mine Arnaud se déroulera demain avant-midi, à la demande de la commission d’enquête.

Partager cet article