Crise à l’OMH : La SHQ rejette une plainte

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 30 avril 2013
Temps de lecture :

La Société d’habitation du Québec (SHQ) a rejeté une plainte en déontologie à l’endroit de l’ancienne présidente du conseil d’administration de l’Office municipal d’habitation (OMH) de Sept-Îles, Lorraine Dubuc-Johnson (photo). «La plainte manquait de précisions», a fait savoir la porte-parole de la SHQ, Alexandra Paré.

Par ailleurs, la SHQ précise que deux autres plaintes en déontologie concernant l’OMH de Sept-Îles sont toujours en traitement. La société refuse cependant de divulguer qui est visé par ces deux autres plaintes. «C’est traité de façon confidentielle», a ajouté Mme Paré.

La présidente sortante de l’OMH de Sept-Îles et conseillère municipale, Lorraine Dubuc-Johnson a été accusée d’ingérence par un groupe de résidents, en lien avec le congédiement en janvier de l’ancien directeur-général.

Depuis, Mme Dubuc-Johnson, qui a toujours clamé son innocence, n’a pas sollicité de nouveau mandat à la présidence de l’OMH. Elle y siège toujours à titre de représentante municipale. Liliane Otis, qui représentait les aînés, occupe maintenant la présidence du conseil d’administration.

Partager cet article