L’élection du nouveau pape François : Quelles répercussions sur la Côte-Nord ?

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 19 mars 2013
Temps de lecture :

Après deux jours de conclave dans la chapelle Sixtine du Vatican, les cardinaux ont élu l’Argentin, Jorge Mario Bergoglio, chef suprême de l’Église catholique romaine, qui régnera sous le nom de François. L’évêque du diocèse de Baie-Comeau, Monseigneur Blais livre ses impressions sur le nouveau pape.

Comme beaucoup de catholiques, Monseigneur Blais a été surpris par le choix du nouveau Saint-Père. «Avec ce que j’avais suivi dans les médias, je ne m’attendais pas à ce que ce soit quelqu’un d’Amérique du Sud qui soit élu, et je pense que ça va apporter une couleur différente», a-t-il estimé.

Mais l’évêque de Baie-Comeau admet avoir été encore plus surpris par la décision de Benoît XVI, de quitter son pontificat. «Ce n’est pas la première fois qu’on a eu des papes en mauvaises santés, il y avait Jean-Paul I ou encore Jean XXIII. Mais je trouve que c’est un acte d’humilité que de se retirer et laisser la place à quelqu’un plus apte».

Les impacts sur la région
Monseigneur Blais explique que l’élection d’un nouveau pape n’aura pas forcément de répercussions à court terme sur le diocèse nord-côtier. «Ça n’aura pas d’impacts directement, car chaque diocèse est autonome, mais ça peut avoir une inspiration pour les différents dossiers. C’est un pape très porté sur la question sociale. Et un nouveau pape peut redonner de la fierté à bien du monde».

L’évêque précise que le diocèse s’occupe des problématiques liées à l’assurance-emploi, au décrochage scolaire des jeunes innus et de la fracture sociale.

Maintenant, Monseigneur Blais attend de voir de quel Saint François, le nouveau Pape s’inspirera. «Il y a le missionnaire Saint François-Xavier, il y a François de Sales, qui a écrit un traité sur l’amour de Dieu et puis Saint-François-d’Assise qui a vécu près des pauvres. Alors on attend de savoir duquel il sera le plus proche», a conclu l’évêque de Baie-Comeau.

L’évêque du diocèse de Baie-Comeau, Monseigneur Blais livre ses impressions sur le nouveau pape. (Photo : Normand Bélanger)

Partager cet article