Gérard Asselin reçoit un dernier hommage

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 19 février 2013
Temps de lecture :

Les proches de Gérard Asselin ont rendu un dernier hommage à l’homme politique, mais aussi à l’homme de famille qu’il était, lors d’un service religieux célébré à la cathédrale St-Jean-Eudes, le samedi 16 février.
Julie-Andrée Verville

Les enfants de l’ex-député bloquiste de Manicouagan, Marie-Claude et Robin, ont lu un texte vibrant sur leur père, rappelant qu’avant l’homme politique, il était avant tout un père formidable, malgré qu’il n’ait pas toujours pu être présent. «Sans lui, nous ne serions pas qui nous sommes. Nous aurions aimé qu’il nous voie nous marier, fonder une famille. Avec ses rires et ses moqueries, il aurait fait un très bon grand-père. Il semblait d’une nature inébranlable. Nous conservons un souvenir de l’homme souriant, fonceur. Nous t’aimons papa», ont-ils tenu à dire en guise de dernier adieu.

Le président du Bloc Québécois, Daniel Paillé, est également venu prononcer quelques mots en l’honneur de Gérard Asselin, pour ses années de dévouement en Chambre des communes, de 1993 à 2011, et ses autres engagements. «Gérard était un homme de famille, que ce soit la sienne, celle de la Côte-Nord, de Hauterive, de la Reynold’s et de tout le Québec», a indiqué M. Paillé, mentionnant que ceux que Gérard avait côtoyés en Chambre s’en souviendront pour son dévouement, sa stature et sa voix.

D’ailleurs, Daniel Paillé a tenu à dire qu’au parlement d’Ottawa, Louis Plamondon a rendu un brillant hommage à M. Asselin, après lequel tous les députés se son levés en même temps. «Assez souvent, sa pensée était drue, carrée. Il n’avait pas de filtre, il ne disait pas qu’il était entêté, mais disais : moi, je suis convaincu. C’était un militant. Toutes les causes, il les défendait avec cœur, honneur…c’était un militant jusqu’au bout», a conclu, M. Paillé.

La famille et les amis de l’ex-député bloquiste de Manicouagan, Gérard Asselin, ont fait leurs derniers adieux au défunt, lors d’un service religieux célébré à la cathédrale St-Jean-Eudes, samedi. Le président du Bloc Québécois, Daniel Paillé, a offert un hommage émouvant à M. Asselin. (Photo : Le Manic)

Partager cet article