Oreilles dégourdies : Sarah Toussaint-Léveillée se réinvente sur scène

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 06 février 2013
Temps de lecture :

Dans le cadre des Oreilles dégourdies, le public nord-côtier est invité à découvrir l’auteure-compositrice-interprète, Sarah Toussaint-Léveillée, le 15 février à 20h au Café-théâtre Graffiti et le 16 février à 20h au Centre des congrès de Sept-Îles, dans une formule très intimiste puisqu’elle se produira en duo.

Lors de ce spectacle, Sarah Toussaint-Léveillée sera accompagnée d’Alexandre Blain, un musicien de Québec qui a également accompagné son père, l’humoriste et auteur-compositeur-interprète, François Léveillée, en tournée. Au fil des ans, ils ont appris à se connaître et sont devenus de véritables complices sur scène. «Je ne veux pas m’asseoir sur la notoriété de mon père. Je veux prendre de l’expérience et avoir mon propre parcours», a-t-elle enchaîné.

À l’automne 2012, l’auteure-compositrice-interprète a lancé son premier album, La mal lunée. «Mon premier disque est selon moi, une très belle carte de visite. Il n’est pas conceptuel. Lorsque j’ai écrit la plupart des chansons, j’ignorais alors qu’elle trouverait une place sur un disque. On y retrouve plusieurs styles, ce qui fait en sorte que l’énergie n’est pas la même d’une chanson à une autre.»

Pour Sarah Toussaint-Léveillée, la scène est un véritable terrain de jeu sur lequel elle se permet d’expérimenter du nouveau matériel avec le plus grand plaisir et de revisiter ses chansons sous un nouveau jour. «Je m’amuse à interpréter différemment mes chansons. Je ne fais pas de compromis, avance-t-elle. Pour moi, le trip d’un show live est d’avoir toujours du plaisir à le faire. J’aime être spontanée. J’aime le partage avec le public et je me donne le droit à l’erreur.»

Sur scène, Sarah Toussaint-Léveillée présentera la plupart des chansons de son premier disque, quelques nouveautés ainsi que des reprises dont une pièce de la regrettée Lhasa de Sela. «Je l’adore. J’aimerais faire d’autres de ses chansons. C’est une artiste dont le départ m’attriste énormément», conclut celle qui travaille déjà à la production de son deuxième disque.

Dans son spectacle, présenté en formule duo, Sarah Toussaint-Léveillée mise beaucoup sur la spontanéité et entend partager son amour contagieux de la musique avec ceux et celles qui s’y pointeront. (Photo : courtoisie)

Partager cet article