Kaïn peut compter sur un fidèle public

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 03 octobre 2012
Temps de lecture :

Après une année sabbatique bien méritée, le groupe Kaïn est revenu en force au printemps en proposant son quatrième album, «Le vrai monde», au public québécois. Le succès du groupe ne se dément pas puisqu’il a parcouru l’ensemble du Québec depuis le printemps dernier pour aller à la rencontre de son public. Un spectacle qui souligne également les dix ans d’existence du groupe et qui sera présenté au sous-sol de l’église de Havre-Saint-Pierre le 5 novembre à 20h et le lendemain à 20h à la Salle de spectacle Jean-Marc Dion.

Pour les membres de Kaïn, «Le vrai monde » marque un retour aux sources et souligne également le dixième anniversaire du groupe. «Le vrai monde est un album plus rauque, il est plus organique. Nous avons pris le temps de le faire puisque nous avons passé plus de six mois en postproduction », confie le chanteur du groupe, Steeve Veilleux.

Une remarque s’impose : le groupe est devenu populaire en région bien avant qu’il ne le soit dans les grands centres. «Montréal est pour nous une région comme les autres, remarque-t-il. Nous sommes fiers de pouvoir promener notre musique partout au Québec. Nous utilisons le langage du peuple. Il n’y a pas de prétention dans ce que nous présentons. Les gens se reconnaissent dans ce que nous racontons.»

Malgré le succès obtenu par le groupe jusqu’à maintenant, il semble bien que ses membres n’aient jamais rien pris pour acquis. «Chaque album apporte son lot d’angoisse. Nous sommes conscients de l’insécurité du milieu dans lequel nous évoluons et cela nous inspire», affirme Veilleux dont le groupe obtient trois nominations au prochain Gala de l’ADISQ soit Groupe de l’année, album de l’année et chanson populaire de l’année pour «La tête en l’air».

«Les nominations à l’ADISQ, on voit ça comme une belle tape dans le dos. Nous serions menteurs de dire que ça ne nous touche pas. La plus belle tape dans le dos demeure toutefois de voir les gens aussi nombreux à nos spectacles, ajoute le chanteur. De plus, nous avons également célébré en grand notre dixième anniversaire aux Francofolies de Montréal, en invitant Bourbon Gauthier, Sébastien Plante (Les Respectables) et Marc Déry à se joindre à nous sur scène. Un événement que nous ne sommes pas prêts d’oublier».

Le groupe conserve aussi un beau souvenir de sa dernière visite à Havre-Saint-Pierre et ce, malgré un petit incident. En effet, le camion transportant l’équipement de tournée des gars a quitté la route et les instruments se sont déversés tout au long des rochers qui longeaient la route. Un accident qui a été sans conséquence, mais qui mérite d’être souligné, car le groupe a pu compter sur l’aide de certains citoyens de la municipalité pour ramasser les instruments.

Malgré le report du spectacle, les gens se sont présentés aussi nombreux, le soir suivant, au spectacle du groupe et il semblerait que l’ambiance était alors du tonnerre. C’est à tout le moins ce qu’avance le chanteur de Kaïn, qui se dit très heureux du retour du groupe sur la Côte-Nord.
«Venez faire la fête avec nous. La saison d’automne s’en vient. La musique de Kaïn vous accrochera le sourire. On a hâte de vous voir. De plus, c’est sur scène que nous sommes à notre meilleur», lance-t-il en guise de conclusion

Le public nord-côtier pourra revoir le groupe Kaïn sur scène le 5 novembre au sous-sol de l’église de Havre-Saint-Pierre et le lendemain à la Salle de spectacle Jean-Marc Dion. Un spectacle visant à souligner le dixième anniversaire du groupe et qui comprend des chansons de leurs quatre albums. (Photo : Marie-Thérèse Privé)

Partager cet article