L’amour découpé en photographies

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 20 février 2012
Temps de lecture :

Le projet «Une caméra, un pas», où des jeunes du programme Jeunes en action du Carrefour jeunesse-emploi de Duplessis (CJED) conçoivent une exposition de photos, est très actif depuis un an, en étant à sa troisième exposition. Baptisée «Les Amours Imag’Hiver», l’exposition présentée au Musée régional de la Côte-Nord décortique les différentes étapes de l’amour.

L’amour du coup de foudre à la séparation. Un véritable photo-roman artistique imaginé et produit par les jeunes, qui ont joué autant devant que derrière les caméras. «Les Jeunes en action se sont investis corps et âme dans ce projet, et ce, de la conception du plan recherché, à la prise de photos et finalement, à l’esthétisme de l’exposition», explique l’intervenante du CJED Marie-Hélène Boudreau-Picard, qui souligne les nombreuses compétences acquises par les jeunes grâce au projet.

L’instigateur du projet, directeur général du Rond-Point et mentor artistique, Jean-François Albert, souligne également l’investissement des jeunes, considérant que ce groupe s’est particulièrement impliqué dans le projet. «Ils ont été très autonomes et se sont approprié le sujet.» Notons que les jeunes ont pu bénéficier d’un cours sur le logiciel Photoshop de la part des gens d’Optik360.

«Un caméra, un pas» vise à donner aux jeunes plusieurs outils transférables dans le milieu du travail, comme la gestion de projet et l’autonomie, mais surtout de l’estime de soi en leur permettant de réaliser un projet artistique. Les jeunes, âgés de 18 à 24 ans, visent un retour aux études ou une intégration à l’emploi.

Les artistes (Gregg Tremblay, Isabelle Desmeules, Maxime Normand Lejeune, Kim Althot Gauthier, Julie Beaudin, Dave Parisée-Duguay, Isabelle Corbey, Vanessa Gauthier (absente sur la photo), Daisy Fournier (absente sur la photo), Rozanne Bénard, Mikaël Otis, Vincent Leblanc, Christine Proulx et Érika Desterres-Nanipau) espèrent que l’exposition fera réfléchir les visiteurs sur l’amour autant que ça les aura fait réfléchir.

Partager cet article