La SAAQ veut réduire les comportements imprudents sur les routes 385 et 389

Par Johannie Gaudreault 10:58 AM - 05 octobre 2022
Temps de lecture :

Différents partenaires se sont joints à la SAAQ pour lancer la campagne de sensibilisation aux comportements imprudents sur les routes 385 et 389.

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), en partenariat avec les comités de sécurité des routes 385 et 389, lance une campagne de sensibilisation aux comportements imprudents sur les routes de la Côte-Nord.

Intitulée Pourquoi être imprudent? La vie vaut plus qu’un dépassement, la campagne sera déployée en deux volets.

Premièrement, des activités auront lieu cet automne dans certaines entreprises afin de sensibiliser les travailleurs de la région qui empruntent régulièrement ces routes.

Le deuxième volet sera mis en branle l’été prochain alors que la campagne s’adressera à la clientèle touristique dont la présence s’accroît durant la saison estivale. Elle mettra l’accent sur les risques associés aux dépassements illégaux qui sont considérés trop nombreux dans la région.

Les comportements imprudents ou inadéquats peuvent mener à des accidents et constituent des infractions au Code de la sécurité routière. Il s’agit d’un des six thèmes retenus dans la Stratégie de prévention en sécurité routière 2021-2025 de la SAAQ.

« Bien qu’ils aient une incidence réelle sur la sécurité des usagers de la route, les comportements imprudents, tels que les dépassements illégaux et la manifestation d’impatience au volant sont souvent banalisés. Ils sont pourtant l’une des principales causes d’accidents entraînant des dommages corporels », affirme la conseillère en relation avec le milieu à la SAAQ, Julie Gagnon.

Depuis 2017, en moyenne annuellement, 47 accidents liés à des comportements dangereux et ayant entraînés des dommages corporels sont survenus sur le territoire de la Côte-Nord. « Et la tendance se maintient », déclare Mme Gagnon.

« La route 385 est une voie très achalandée compte tenu de la présence de multiples utilisateurs, qu’ils soient des travailleurs, touristes ou villégiateurs. C’est aussi une route qui comporte de nombreux risques en raison de ses courbes, pentes et traverses et également en raison de la présence de la grande faune. C’est une route à partager en adoptant une conduite sécuritaire », souligne Micheline Anctil, présidente du Comité de sécurité de la route 385 et mairesse de Forestville.

Partager cet article